crezan
F65
F65
F65

F.65 n° ?, n/c  6910

M-AAAE


                Le 13 août 1924, le registre espagnol enregistre sous l'immatriculation M-AAAE le Farman-Sport n/c 6910 au nom du pilote madrilène de 31 ans, lieutenant de réserve de l'aviation, Jeronimo Martos Rodriguez. Comme le montre son immatriculation, c'est l'un des premiers appareils du registre espagnol. Cet appareil dont le numero constructeur suit immédiatement celui du F-FARK a été vraisemblablement construit en 1921. L'inscription au registre témoigne probablement de la date d'arrivée de l'appareil, que J. Martos utilise presque aussitôt pour participer aux ferias de la région de Salamanque.


                Nous n'avons pas d'information sur l'origine de cet appareil. Ceci étant, la facilité avec laquelle le pilote change son appareil en 1925, nous suggère un appareil d'occasion.           

                

Septembre 1924 : les Ferias de Zamora et Salamanque



                Le 10 septembre 1924 au matin, peu après 11h15, le bruit court dans Salamanque qu'un avion s'est posé en catastrophe près de la route de Zamora.


                Parti vers 11h00 de Peñaranda de Bracamonte pour Zamora avec son Farman-Sport, Martos a soudain ressenti de violentes vibrations du moteur l'obligeant à un atterrissage forcé. Se rendant compte que le terrain qu'il envisageait est complètement boueux, il oblique brusquement vers la route de Zamora, mais se faisant coupe avec son hélice un cable à haute tension avant d'arriver à se poser, s'arrêtant en quelques mètres.

                Dans sa chute, le câble a malheureusement blessé deux jeunes filles aux jambes : l'une a des brûlures sérieuses au premier et second degré, l'autre est plus légèrement touchée. Elles sont rapidement prises en charge.

                L'avion a évidemment subi des dégâts, mais ils sont limités  : hélice brisée, capot bosselé et bord d'attaque endommagé.

                Après que Martos soit allé faire ses déclarations à la caserne de la Guardia Civil et à l'autorité judiciaire, une enquête est rapidement menée, permettant d'identifier la cause de la panne et dégageant la responsabilité du pilote.


                Le 12 septembre, l'appareil réparé permet à Martos de s'envoler avec un passager, le capitaine Mora du régiment de Tolède . Il se pose à 17h00 à Zamora, alors que la foule se dirige vers la Plaza de toros. Arrivant à haute altitude, il fait ensuite un passage à environ 200 m d'altitude avant de se poser. Après les corridas, il décolle et effectue quelques vols spectaculaires.

                Le 13 septembre, le M-AAAE fait le spectacle du jour. Dès le matin, le public "des rues et des balcons" admire les prouesses aériennes du pilote. A 10h30, il commence à effectuer quelques vols avec passagers en survolant la ville et les bourgs voisins, prenant de la hauteur pour être largement vu. L'après midi, il effectue de nouveau des vols.

                Le dimanche 14 septembre, c'est la Fête de l'aviation à Zamora. Le matin est de nouveau occupé par de nombreux vols avec des passagers, notamment les notabilités locales et leurs épouses. A 17h20, il s'envole avec une passagère sous les applaudissements et: à 17h40, il survole la Plaza de toros de Salamanque avant de se poser près du lieu de son accident précédent.


                Le 15 septembre, il commence à effectuer des démonstrations aériennes  : lors de son passage précédent, le maire de Salamanque lui a en effet signé un contrat pour réaliser trois jours de spectacle aérien pendant la Feria. C'est ainsi qu'à partir de 17h30, par 3 fois, iI effectue des acrobaties au dessus de la Plaza de toros et du stade de l'Union Sportive Espagnole.

                Le 16 septembre, le temps est splendide et il recommence vers 17h00. Avant l'heure annoncée, la foule est nombreuse à se diriger par tous les moyens vers le champ retenu comme terrain. Il effectue d'abord un vol et une démonstration de voltige sur la ville, puis embarque des passagers, notamment des épouses de notables. Un encrassement de soupape, rapidement réparé, crée une pause dans son activité.

                 Enfin, le 17 septembre, dernier jour de son contrat, il effectue un spectacle de voltige au dessus de la Plaza Mayor, terminant par un piqué à 200m. La soirée se termine par un banquet offert en son honneur.


1925 : changement d'appareil

                

                Le 21 avril 1925,  la direction de l'aéronautique civile concède le renouvellement du "certificat de sécurité technique" du Farman-Sport immatriculé M-AAAE à son propriétaire, le pilote de première classe Jeronimo Martos Rodriguez, et indique qu'il deviendra caduc le 21 octobre suivant.

                En 1925, Jeronimo Martos volera bien pendant la Feria de Salamanque, mais ce sera sur le Sopwith 1 1/2 Strutter M-ABBB.

                Le Farman-Sport M-AAAE est radié du registre espagnol en 1926.

  

F 65 Maneyrol

F 65 F-AICE

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com