crezan
F65
F65
F65

F.65 n°?, n/c  ?

Sortie de production : #début 1921

William Wallace Kellett

"Bonjour America" - Aviation Week, 1° mars 1920

¤ 1919

            En 1919, W. Wallace Kellett devient agent de la maison Farman. Il a alors 28 ans; né à Boston, il est venu en Europe pendant la guerre, d'abord volontaire de la Croix Rouge en italie, avant de rejoindre l'escadrille Lafayette. Devenu passionné d'aviation, il a sans doute négocié son contrat avant de rentrer aux Etats-Unis, car il ouvre ses bureaux à New-York le 1° octobre. Il a alors prévu d'installer des hangars et des ateliers à Long Island pour assurer l'assemblage des appareils.


¤ 1920

            Après l'armistice, l'armée a en effet décidé d'ouvrir le terrain de Roosevelt Field aux activités civiles, mais maintient le contrôle sur l'ensemble du site jusqu'au 1° juillet 1920. Dans ce contexte, Kellett commence une intense campagne publicitaire, qui se traduit notamment par des pleines pages sur les revues spécialisées comme Aviation Week. Dès mars, le Sport-Farman est mis en avant.

            Au début de l'été, Kellett se rend à Paris pour préparer les activités à venir.

            Le 25 août, à New-York, Kellet débarque de l'Ile de France. Il est suivi le 9 octobre par Gaubert et sa famille qui arrivent par le Rochambeau avec un Farman F.40 et une voiture Farman.

            L'armée a découpé les terrains en deux parties : Curtiss Field, près de Mineola, où Kellett installe ses ateliers et Roosevelt Field qui comporte des infrastructures importantes sous la forme de 7 grands hangars, et où Gaubert débute ses propres activités d'écolage, de baptêmes de l'air et de démonstrations.


¤ 1921

                Le 6 février, Kellett revient de nouveau de Paris sur le France après avoir notamment fréquenté le Salon de l'Aéronautique.


                Le Sport-Farman arrive à la fin de l'été. Sa première apparition publique a lieu pour l'Aviation Day, le 16 octobre 1921, sur le terrain de Curtiss Field.


                Le but de l'exposition est de démontrer la valeur pratique de l'avion comme moyen de transport. Les performances du petit Farman, décollage en 20 mètres suivis d'une montée à 45°, vols à basse vitesse, surprennent les spectateurs qui le nomment "the slowest flying airplane in the world".

                Le F.65 est de façon évidente un appareil de démonstration, peint semble t'il de couleur crème pour plaire à la clientèle américaine. Comme tous les appareils civils de l'époque aux Etats-Unis, l'avion n'est pas immatriculé.

"Aviation Day" le 16 octobre 1921 - Le Farman-Sport à Curtiss Field (Cinemundial)

Avion crème, inscription FARMAN en bleu horizon. Au meeting de Kansas City, elle figure aussi en grandes lettres sur les flancs du fuselage

Deux Farman-Sport à Kansas City; Il s'agit en fait d'un trucage que le photographe, content de son travail a fièrement signé. Le Farman porte le numéro de course 30 qu'il a reçu pour le Legion Junior Derby. Le second met en évidence le nom FARMAN peint en bleu sur son flanc crème. [Aviation Week]

"Aviation Day" le 16 octobre 1921 - Décollage du SPort-Farman (Aerial Age)


                Le 31 octobre, Aerial Age Weekly annonce la présence du Farman-Sport au grand meeting aérien de Kansas City, l'American Legion Flying Meet, organisé à l'occasion du Congrès National de l'American Legion du 31 octobre au 3 novembre 1921. Cette manifestation est le premier Congrés de l'American Legion depuis l'armistice. Elle réunit des représentants des combattants de tous les pays alliés. Présidée côté américain par le général Pershing, le grand invité étranger en est le Maréchal Foch. 


                Le Farman est piloté par le Cpt D.H. Robertson (ex RAF) et Wallace Kellett est présent. Le meeting rassemble près de 80 compétiteurs en plusieurs courses.

                Le Sport-Farman est inscrit sous le numéro de course 30 dans le Legion Junior Derby réservé aux appareils ayant une vitesse horizontale infèrieure à 100 mph. Il est contraint à l'abandon, la course étant gagnée par un Curtiss "Oliole". Il se fait néanmoins remarquer par ses performances lors des présentations aériennes, notamment lors de la présentation en vol très appréciée qu'il effectue devant le Maréchal Foch.


                Aussitôt après, du 4 et 8 novembre, il participe à l'International Aero Congress Meeting qui se déroule à Omaha. Le Farman ne participe pas aux épreuves, mais sa présence et ses prestations lors des démonstrations ne passent pas inaperçues.


                Le 3 décembre au soir, le Farman piloté par Robertson rejoint le terrain de Logan Field, ouvert l'été précédent à Dundalk, près de Baltimore.

                Le lendemain, une centaine d'officiers de l'Army Air Service, du troisième Army Corps et de la National Guard du Maryland y sont réunis pour le banquet marquant l'inauguration de la nouvelle Clubhouse de l'American Flying Club. A cette occasion, après un vol en formation sur la ville à 11h00, les appareils effectuent en début d'après-midi des démonstartions individuelles avant une course limitée aux appareils militaires. Les performances du Farman surprennent les participants, et font parler de sa capacité à décoller et se poser dans "un mouchoir de poche".


                Cet événement conduit Robertson à effectuer une série de démonstrations le 9 décembre à  Washington DC, sur le terrain de Bolling Field, à des responsables incrédules de l'Army Air Service.

                Le 10, Foster Russell, de la Foster Russell Aeroplane Company basée près de Seattle, venu dans l'est pour voir les derniers types d'avions commerciaux utilise le Farman pour se rendre de Philadelphie à Baltimore à l'occasion du 2d Aero Exhibit organisé par le Baltimore Flying Club qui se déroule les 10 et 11 décembre. Le vol dut le convaincre car il achètera ultèrieurement un Farman-Sport.

¤ 1922


                En début d'année, les activités du Sport-Farman de Kellett deviennent plus discrètes, à moins que la presse ne s'y soit trop accoutumée pour en parler.


                Les amateurs semblent néanmoins les apprécier comme en témoigne le regret exprimé à la mi-mai par les membres de l'Aero-Club de Monmouth (Illinois), organisateurs du grand meeting du Middle West . Bien que réclamé, le Farman Sport ne pourra y participer : la raison donnée par Kellett étant qu'il ne pourra l'amener pour des contraintes de calendrier.

                La réalité est peut-être plus complexe. A la même époque, Kellett discute déjà avec Charles Townsend Ludington de la création d'une société commune, la Ludington Exhibition Co, qui prendrait en charge les activités de présentation en vol, et s'enrichirait d'activités de baptêmes de l'air, d'école de pilotage et autres voyages à la demande permettant de rentabiliser l'acquisition des appareils .... Les activités de cette société débuteront à la mi-1923 avec l'importation de deux Farman-Sport à moteur Anzani.


                Le 28 avril, le Farman toujours piloté par Robertson participe, ainsi qu'une soixantaine d'appareils, au grand "Flying Show" de printemps à Curtiss Field. Il compte y faire une démonstration de vol à moins de 16 mph (100 km/h).

                Le 7 mai, le Pittsburgh Press publie pour la première fois une petite annonce de Massie, vendeur local de véhicules d'occasion, proposant un "latest model sport Farman airplane".

                

                En juin, Kellett se rend en Europe, et notamment chez Farman où il peut prendre connaissance de la nouvelle variante du F.65 : le "Super Sport", équipé du moteur Anzani de 80 cv. 


¤ 1923

                En janvier, W. Wallace Kellett devient président de l'Aero Club de Pennsylvanie.

                

                Le sort ultérieur du Sport-Farman nous est inconnu. Cependant, au moins un tel appareil de seconde main et en bon état est proposé en 1923 par George Ireland sur son terrain de Pine Valley où officie la Ludington Exhibition Co, alors que les deux nouveaux Farman "Model 1923" viennent juste d'arriver chez Ludington.                                             

F.65    F-ESAM

F.65 n°13    F-AICP

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com