crezan
F65
F65
F65

F.65 n°8, n/c  ?

G-AUBV > VH-UBV


                C'est en février 1921 qu'un Farman-Sport arrive en Australie, est acquis par la société Shaw-Ross Engineering & Aviation Co Ltd à Port Melbourne. Cette société avait été créée par deux anciens pilotes de guerre, H.T. Shaw et H.G. Ross.


                Harry Turner Shaw est né le 10 janvier 1889. En Grande-Bretagne au début de la guerre, il rejoint le RFC en 1915. Le 1° janvier 1918, il est nommé Major, Commanding Officer au N°47 TS RFC. Dès le début de la guerre, il avait noué d'étroites relations avec H. G. Shaw. Revenu à Melbourne en 1919, Turner et Shaw créent le 8 janvier 1920 la Shaw & Ross Engineering & Aviation Company. La société commence ses opérations le 1° mai 1920 avec un Avro 504K doté d'un Rhône 110 cv. Elle acquiert ensuite le DH6 C9374 (plus tard G-AUBW) importé par Bill Treloar (ex RAF) depuis les stocks de la RAF en Egypte. A son activité consacrée à la publicité et la photographie aérienne, la société s'adjoint une agence assurant la représentation des avions Bristol et Farman. Harry T. Shaw décède en 1973.


                Hubert Galsworthy Ross sert également dans les rangs de la FRC, finissant aussi la guerre avec le grade de major. Comme on le verra, il décède accidentellement le dimanche 22 mai 1921 à Melbourne.


                Le F.65 n°8, G-AUBV, premier exemplaire de Farman Sport reçu par Shaw & Ross Aviation, est destiné tant à la validation et la démonstration des qualités de l'appareil pour la vente qu'à consolider l'activité aérienne de la compagnie. Il arrive à Melbourne en février 1921. Shaw et Ross apprécient l'appareil pour son coût et ses performances : deux autres F.60 suivent, tant pour permettre à la compagnie de mener à bien ses activités que pour l'usage personnel de Shaw et Ross. Ce dernier eut à peine le temps de l'apprécier : il se tue dans le crash de l'Avro en avril 1921. Pour mener à bien leurs activités, Shaw-Ross Aviation a acquis un terrain qui s'avère répondre aux conditions exigées par l'administration et le 30 mai 21, Shaw-Ross Aviation reçoit l'Aerodrome license n°1 pour le Fishermens Bend Aerodrome.

  

Le Farman-Sport n°8 est présenté à Melbourne pour la première fois par Shaw & Ross Aviation; il va être officiellement réceptionné et immatriculé G-AUBV (Source : https://heritage.portphillip.vic.gov.au/)


                                Le 4 mars, le Farman-Sport n° 8 est validé par le Lt Cl Brinsmead, Contrôleur de l'Aviation Civile à Melbourne, pour entrer dans le registre australien sous l'immatriculation G-AUBV avec le CdI n°16. Nous ne connaissons pas la procédure qui explique que son enregistrement soit daté du 28 juin 1921. Le numéro du CdI ne donnent pas d'information précise sur la carrière des appareils à cette époque de création des registres. Il semble que la liste ait été établie au préalable en vue de lister tout les appareils existants ou attendus devant subir les essais et contrôles nécessaires à leur enregistrement. A titre d'exemple, le Boulton Paul G-AUDB noté comme "enregistré" au 28 juin 1921 avec le CdI 44 est accidentellement détruit en novembre 1921 ... avant enregistrement effectif !


                Ce problème touche également les deux autres Farman Sport à moteur Rhône de 60 cv, le n°24 G-AUDL et n°25 G-AUDC qui, bien qu'également listés au 28 juin n'arrivent que beaucoup plus tard.

Avertissement

Les archives ne permettent souvent pas d'identifier l'appareil ayant participé à tel ou tel événement. Nous rassemblerons donc ici l'ensemble des événements impliquant l'un des trois Farman Sport à moteur Rhône acquis par Shaw & Ross et livré en 1921, quelle que soit son immatriculation.

1921


            Les débuts du G-AUBV


                Dès son arrivée fin février 1921, le F.65 n°8 est assemblé et testé à l'aérodrome Shaw-Ross de Port Melbourne. Il effectue ensuite ses essais officiels sur l'aérodrome de Port Melbourne en présence du colonel C.H. Brinsmead, Contrôleur de l'Aviation Civile.

                

                Le vendredi 4 mars 1921 a lieu le premier vol de service du G-AUBV piloté par Shaw de Port Melbourne à Geelong, soit 68 mn de vol aller-retour  avec comme passager son propre père, Thomas Turner Shaw.


                Le dimanche 3 avril au matin, Shaw et Ross se rendent à leur aérodrome de Port Melbourne. Ayant fait ce qu'ils avaient à faire, ils décident de prendre le Farman pour aller déjeuner chez Shaw à Rickett's Point. 10 minutes plus tard, ayant effectué les 25 km du parcours, les deux complices posent l'appareil dans le petit terrain à l'arrière de la maison. Ce petit - et inhabituel - voyage de plaisir aura évidemment les honneurs de la presse.

Le F.65 n°8 aux couleurs de la Shaw&Ross

                Le 19 avril, Shaw s'envole pour Deniliquin dans l'Avro de la compagnie, accompagné de Ross et du mécanicien J. Hart dans le Farman Sport. Shaw transporte un chargement de films, du matériel publicitaire et des bagages. Avec un fort vent de face, le Farman à court de carburant doit se poser sur un mauvais terrain près d'Echura. L'avion touche le sol sur une roue, brisant le train. Après avoir cerclé pour vérifier la situation, Shaw continue avec l'Avro vers Deniliquin pour livrer les films destinés à la séance du soir. Pendant ce temps, Ross et Hart sécurisent le Farman et se font conduire à Echura pour prendre les dispositions nécessaires à la réparation de l'avion. Réalisée le 21 au matin, elle permet aux deux aviateurs de rejoindre Deniliquin.

                Ce jour-là, Shaw déclare qu'il pourrait se poser dans la rue principale de Deniliquin avec son Farman, idée entendue par des habitants qui le prennent au mot. Shaw prend alors rendez-vous à l'hôtel local pour 10h00 le lendemain et, à l'heure dite, avec Ross pour passager, Shaw se pose dans la rue avec son Farman, roulant ensuite jusqu'à l'hôtel.


Décès de H.G. Ross


                Le vendredi 13 mai, ce sont pas moins de 3 avions de compagnies privées qui volent vers Geelong : un DH4 du Lt Parer, l'Avro des frères Pratt et le Farman Sport de Shaw. Shaw arrive de Melbourne dans l'après-midi. Ne voyant pas le signal indiquant le terrain d'atterrissage, il se pose dans une zone particulièrement bosselée, y perdant une roue et une partie du train. Sautant de son siège avant l'arrêt de la machine, le passager de Shaw (probablement Ross) dséquilibre l'avion qui touche du nez. : l'incident ne provoque cependant pas de dommage sérieux, hormis le bris du train.


                Le 23 mai 1921, la société Shaw & Ross aviation ne possède que trois appareils : un de Havilland, un Avro et le Farman. Ross effectue le premier vol de l'après-midi avec l'Avro, qui ne s'élève pas, frôle le toit des habitations et s'écrase sur le port dans l'axe de la piste. Ross est tué sur le coup; ses deux passagers gravement blessés ne survivent pas à leurs blessures. C'est le premier accident sérieux à Port Melbourne. Des témoins de l'accident évoquent un mauvais fonctionnement du moteur; pour Shaw qui a assisté à l'accident, le moteur fonctionnait normalement. La commission d'enquête conclura sur un blocage involontaire des commandes de gouvernail par le talon de la passagère.

Le G-AUBV posé dans la rue principale de Deniliquin (Herald de Melbourne, Vic.)


            Automne 1921 : Arrivée des F.65 G-AUDC et G-AUDL


            Le registre australien indique la date du 28 juin 1921 pour l'enregistrement des trois premiers F.65. Cependant, le 26 juillet, la presse publie le bilan des opérations d'enregistrement des avions par le Contrôleur de l'Aviation Civile : un seul Farman-Sport, le G-AUBV, figure dans cette liste. Il est indiqué que 8 autres machines sont en attente d'enregistrement; cependant la présence éventuelle des 2 autres Farman n'est pas précisée et aucune trace n'apparait dans la presse.


                Il semble que ces deux appareils arrivèrent en octobre, notamment pour assurer la prestation de la compagnie à l'occasion du grand Motor Show de Melbourne où Shaw&Ross Aviation expose un Farman et des moteurs, premier indice de présence d'équipements supplémentaires .


                Le 23 novembre 1921, un Farman-Sport piloté par le Lt Treloar est endommagé alors qu'il effectue un vol pour Hay. Parti de Melbourne, il arrive à Deniliquin le lundi 21 à la nuit. Le mardi matin, préparant l'avion pour le vol, l'appareil pique du nez et l'hélice se brise. Une nouvelle hélice, aussitôt envoyée de Melbourne, arrive par le train dans la nuit à Echuca et une de location l'apporte à Deniliquin. Elle est installée sur l'avion dans la matinée du mercredi, ce qui permet le départ malgré un fort vent. A l'atterrissage à Booroorban, un coup de vent retourne l'appareil, l'endommageant et brisant l'hélice sans dommage pour l'équipage. Treloar décide alors le retour de l'avion à Melbourne pour réparation. L'avion est démonté et chargé sur un camion loué à Deniliquin pour retour à Melbourne le lendemain.  

                Le 24 novembre 1921, un Farman-Sport de la Shaw-Ross piloté par J.G. Huxley (ancien pilote militaire) arrive à Cobram avec un passager en déplacement pour affaires. Le lundi 28 au matin, Huxley fait des vols de démonstration sur la ville et une démonstration de voltige. Huxley et son passager repartent le mardi 29.

                Entre autres choses, cette séquence de deux vols confirme la présence d'au moins un autre appareil à cette date.


                Vers cette même époque, un Farman-Sport aurait été équipé avec un moteur conçu et construit par W.E. Bassett de l'Université de Mebourne.


                Dans la semaine du 12 au 18 décembre, un Farman-Sport piloté par J.G. Huxley effectue un vol de Melbourne à Nagambie, soit environ 120 km en 50 mn. Le samedi 14 janvier, Huxley accompagné par Treloar vole de Swan Hill à Moulamein soit 70 km environ en 20 mn.


1922



            Janvier - avril 1922 : mission de Huxley en Tasmanie (appareil non identifié)


            La photo aérienne s'est très tôt développée en Tasmanie. Les premiers vols ont lieu en 1911 sur un appareil motorisé par un Anzani 30 cv, puis en 1918 le Sopwith Pup du Capt Cummings effectue plusieurs missions photographiques. Huxley lui-même est originaire de Tasmanie et y a volé antérieurement sur un Fe2B pour permettre au Dr H.J. King d'effectuer des prises de vues aériennes.


            Le 31 janvier 1922 au matin, Huxley arrive de Melbourne à Launceston par la mer, sur le Nairana qui transporte son Farman. Il a pour mission de faire une couverture photo de la ville pour le City Council. Son séjour en Tasmanie doit durer 2 ou 3 semaines. Dès son arrivée, il remonte l'avion espérant être prêt le 1° février au soir ou le 2. La mission de couverture photographique de la ville sera suivie, si tout va bien, de baptêmes de l'air. En fait, le succès de ceux-ci va lui permettre de prolonger sa présence sur place.


            Le 21 février, Huxley rejoint Devonport pour un séjour de quelques jours en vue de baptêmes de l'air. Il est venu la veille repérer un terrain propice; le terrain de golf convenait, mais n'est pas retenu pour éviter de gêner les golfeurs. Huxley arrive finalement le 24 février vers 14h40 et effectue des baptêmes de l'air en fin de journée.

            Le 6 mars, il doit rejoinndre Burnie, mais le vent étant très défavorable, il revient à Devonport. Il arrive finalement à Burnie le 25 mars 1922 et se pose sur un terrain privé. Les 7 baptêmes de l'air réalisés dans la soirée sont suivis de 29 autres le dimanche et se prolongent toute la semaine.


            Le 5 avril après-midi, Huxley retourne à Devonport et reprend les baptêmes de l'air sur l'aérodrome de Devonport Est. Il se rend à Winwyard le 9, avant de rejoindre Burnie où il effectue des baptêmes de l'air, principalement pour des femmes, depuis la plage de South Burnie.


            Le 11 avril, il se rend à Penguin pour l'après-midi, puis, le 13 avril dans la matinée, réalise des baptêmes de l'air à Latrobe.


            Le dimanche 23 avril, il revient à Burnie pour de nouveaux baptêmes de l'air. Le 24 après-midi, il fait un aller-retour pour Penguin et revient à Burnie pour des baptêmes de l'air. Il embarque pour Melbourne avec le Farman dans la nuit du 25 au 26 sur l'Oonah.


            Mai 1922 : le "Sydney Aerial Derby" (appareil non identifié)


            Le samedi 6 mai 1922, de 14 à 15 h environ, doit se dérouler à Sydney le "Sydney Aerial Derby" sur le champ de courses de Victoria Park. La distance à couvrir est d'environ 90 km, soit 11 tours.

Les appareils participants sont au nombre de 8 :

- Farman Sport, Rhône 60 cv, H.T. Shaw

- Avro 504K, Sunbeam-Dyak 100 cv, J. Treacy

- Avro 504K, 130 cv Clerget, Stan Harper

- Avro 504K,  100 cv Dyak, P.H.Moody

- Curtiss JN4, 100 cv Curtiss, L.H. Holden

- Avro triplan, 160 cv Beardmore, Hudson Fysh

- Avro 504K, 80 cv Renault, E.W. Percival

- Bristol Coupe "Tourer", E.J.Jones avec comme passager LtCl Brinsmead (hors concours)


            Le jeudi 4 mai, Shaw s'envole de Port Melbourne à 11h30 pour rejoindre Sydney dans un vol de près de 600 km sur son Farman-Sport. Il passe la nuit à Yerond Creek pour la nuit. Reparti le matin à 10h00, il se pose à Cootamundra pour le petit déjeuner, puis déjeune à Goulburn mais une fuite d'huile l'oblige à se poser à Moss Vale, à environ 100 km de Sydney. Ce n'est que le dimanche matin que l'appareil  est réparé, et Shaw rejoint Sydney le lundi 8. Shaw se propose de rentrer à Melbourne le week-end suivant.


            Pour ce vol, il se verra néanmoins décerner en 1930 l'Oswald Watt Medal marquant la plus brillante performance pour l'année 1922.

1923-1930


                Le 9 février 1923, le F.65 G-AUDC se crashe à Cowes. Il ne sera pas réparé.

                Le samedi 9 juin 1923 se déroule à Melbourne pour la course une course aérienne organisée par "The Herald". La distance à couvrir est d'environ 130 km, de l'aérodrome d'Essendon à Geelong et retour.


                5 appareils sont inscrits, dont les deux Farman-Sport survivants, soit  

  • le Farman-Sport G-AUDL à moteur Rhône piloté par le major H. Cowper,

  • le Farman-Sport G-AUBV , à moteur Rhône piloté par H.T.Shaw,

  • le Boulton Paul G-AUCB du Cpt E.W. Percival, avec un passager M. Howard Jolley

  • un Sopwith Pup G-AUCK du Geelong Air Service, piloté par le Lt C.D. Pratt

  • le Sopwith Dove G-AUJJ de Larkin Aviation, piloté par le Lt F.S. Briggs


                Le vent étant  fort rend le décollage des Farman très spectaculaire : le G-AUDL, pratiquement emporté par une rafale, disparait rapidement tandis que Shaw décolle dans une chandelle involontaire, "comme un hélicoptère" dira la presse, se retrouvant en situation périlleuse au-dessus du hangar, avant de reprendre l'appareil en main.

                C'est Percival avec son Boulton Paul qui remporte le prix.


                Le 4 octobre 1924, un salon aéronautique est organisé sur l'aérodrome d'Essendon par le directeur de l'aviation. Un Farman-Sport y participe.

                Le 1° janvier 1928, la société change de nom et devient la Shaw Aviation Company et en 1929, elle quitte son terrain d'origine pour s'implanter sur l'aerodrome d'Essendon.


                D'une façon générale, l'activité opérationnelle des Farman-Sport à moteur Rhône est très discrète dans cette période. Cette discrétion s'accentue avec l'arrivée en 1927 du premier Farman-Sport "modèle 1927" à moteur Anzani.

1931


            La fin des G-AUBV, G-AUDC et de la Shaw Aviation Co

            

            En 1931, la santé financière de la Shaw Aviation Co. Pty. n'est pas bonne, ce qui conduit à la mise en liquidation de l'entreprise.

                Le liquidateur situe le passif au 30 juin 1931 à £686. La réalisation de l'actif, qui inclut notamment trois Farman Sport dont deux non assemblés - les VH-UBV et VH-UDL (ex G-AUBV et G-AUDL à moteur Rhône) et le VH-UFX à moteur Anzani - est estimée pouvoir rapporter £677. Ce bilan est approuvé en juillet par les créanciers.


                Le samedi 8 août 1931 sont publiés les avis notifiant la vente, pour le mardi suivant, du hangar de la compagnie, des avions et des équipements.


                Le même jour, aux environs de minuit, le hangar de la compagnie est, de façon troublante, détruit par le feu : les Farman Sport et le DH6 stockés à l'intérieur disparaissent dans l'incendie.

F65 O-BAFD

F65 (CH-47)

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com