crezan
F60
F60
F60

F.60 n° ?, n/c ?

O-BAGA

            La colombophilie a toujours été trés prisée en Belgique, qui comptait environ 400.000 adhérents. Chaque été, près de 20.000.000 de pigeons belges passent la frontière. L'un des soucis des associations colombophiles était de réduire le temps de trajet vers le point de lâcher. Le train était généralement utilisé, mais il sembla que l'avion pouvait apporter une solution.


1922


            En août 1922, la Belgique envisage d'intensifier les essais avec deux avions biplaces spéciaux, chacun capable de transporter 5 ou 600 pigeons.

            En octobre, un aviateur, Camille Chaidron, obtient du gouvernement trois Junkers qu'il aménage en coopération avec la Fédération Colombophile Belge. Dans chaque appareil, l'espace utilisé est de 4 m de long sur 1,80 m de haut, permettant de placer jusqu'à 8 à 10 casiers en hauteur. La cabine est éclairée d'un côté par des fenêtres en mica; l'autre côté est réservé aux portes dont l'ouverture doit permettre l'envolée de tous les pigeons. Dans la cabine, une place est réservée au convoyeur qui peut surveiller l'ensemble des pigeons. L'eau est amenée aux abreuvoirs par un système de tuyauteries. La nourriture est amenée par le dessus.

            L'avion est équipé de télégraphie pour garder le contact en permanence avec le sol.

            Il est ainsi envisageable, à 150 km/h de moyenne, partant de Bruxelles à  7 heures du matin d'arriver à Dax à 15h00 avec deux escales pour soigner les pigeons et pour la douane.

1923


            Le 2 avril 1923, pour la première fois, un Junkers piloté par M. Raparlier, pilote de la Société Colombophile de Transport Aérien, quitte l'aérodrome de Hagen pour Valenciennes avec à son bord 480 pigeons. Le 27 mai, au meeting de Bierset Awans, il fait une démonstration de lâcher de 300 pigeons.



1924


            Le 17 janvier 1924 est créée la Société Colombophile de Transport Aérien (SOCTA). Outre le O-BLON affecté à cette tâche par la SABENA dès janvier 1924, la SOCTA prit en charge deux Farman F.60. Chaque appareil, spécialement équipé, pouvait transporter de 400 à 1400 pigeons dans des paniers spéciaux.

            Le premier de ces Goliath, de n/s et n/c inconnus, reçoit le CdI n°94 le 4 juin 1924 avec l'immatriculation O-BAGA.


            Le 19 mai 1925, le O-BAGA est réaffecté à la SNETA. En 1929, le O-BAGA devient OO-AGA.

            

            Nous n'avons pas d'information précise sur sa carrière;


            Il est réformé le 31 janvier 1931.

F.62 F-ESAO

F.60 O-BAGB

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com