crezan
F60
Présentation
Présentation

F.60 n° ?, n/c ?

F-AEIF

                Un Goliath reçoit son CdI 955 en décembre 1922, associé à l'immatriculation F-AEIF. Il est enregistré à Henry & Maurice Farman.

                Comme le F-AEIE, il est enregistré à Compagnie des Messageries Aériennes en janvier 1923, au moment même de sa fusion avec les Grands Express, donnant naissance à Air Union.

                Sa carrière n'y sera pas longue : le F-AEIF est rayé du registre en juin 1924.


                Il est généralement indiqué que le F-AEIF se serait écrasé sur le terrain de secours de Littlestone le 3 décembre 1923. Nous n'avons cependant pu trouver jusqu'à présent aucune confirmation d'un accident à cette date. La radiation de l'appareil en juin 1924 apparait en outre tardive si l'accident a eu lieu en décembre 1923.


                Par contre, une dépêche datée du 10 mai 1924 et publiée dans la presse parisienne du 11 mai commente la destruction d'un appareil lors d'une liaison de Paris à Londres le 10 (ou peut-être le 9) mai. L'appareil, vraisemblablement un Goliath, est piloté par Delage assisté du mécanicien Auclair; il transporte 756 kg de fret (ou 650 kg selon la source) du Bourget à Croydon. Une panne moteur lui impose à 14h45 un atterrissage forcé sur le terrain de secours de Marden. L'atterrissage "effectué dans de mauvaises conditions" se passe mal : équipage et fret se sortent sans dommage de l'accident, mais l'appareil, qui pourrait donc bien être le F-AEIF, est totalement détruit.

  

F-AEIE

F-130T

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com