crezan
F60
Présentation
Présentation

F.60 n° ?, n/c ?

F-ESAO

                En 1920, Bossoutrot et Bernard avaient remporté le record de durée de vol en 24 h 19 mn 7 s sur le Goliath n°11 Y-HMF.


                En 1922, Farman décide de reprendre ce record détenu depuis les 29 et 30 décembre 1921 par les américains Edward A. Stinson et Lloyd W. Bertaud avec 26h 19mn 30 s. Dans ce but, un F.60 est équipé de 2 moteurs Renault 300 cv, appréciés pour leur régularité et munis d'hélices tripales en acier Lumière-Leitner à pas variable au sol (de construction britannique). Le fuselage sans fenêtres contient des réservoirs d'essence qui portent l'autonomie de l'appareil à plus de 4000 km. La surface de la voilure de 28 m d'envergure est légèrement augmentée (160 m²). Le Goliath était aménagé avec une couchette permettant en principe aux deux pilotes de se reposer à tour de rôle, mais qu'ils n'utiliseront que peu. L'avion reçoit une immatriculation d'essai en F-ESAx, peut-être F-ESAO.

Le F.60 du record de durée de vol de Bossoutrot et Drouhin en octobre 1922. La dernière lettre de l''immatriculation reste malheureusement indéterminée.

L'avant de l'appareil est peint en blanc; l'arrière reste apparemment toile vernie.

[Source : l'Aérophile]


                Le 14 octobre 1922 à 6h13mn 36s 4/5, Lucien Bossoutrot décolle du Bourget en compagnie de Maurice Drouhin. Le Goliath emporte 4200 litres de carburant et 300 litres d'huile. Aprés avoir volé une douzaine d'heures entre 500 et 1000 m, l'allègement de l'appareil leur a permis de monter à 1500-2000 m. Comme ils n'ont pas emporté de TSF pour éviter de charger l'appareil, ils se sont munis de messages lestés et un Goliath prend l'air si nécessaire pour communiquer avec eux au moyen de panneaux.

                Lorsque, à court d'esence, ils se posent au Bourget le 15 octobre à 16h 27mn 44s, ils ont largement battu le record officiel ayant couvert 4452 km en 34h 14mn et 7s. Ils n'ont pas battu le record officieux de 35h 18mn réalisé la semaine précédente (7 et 8 octobre) par les lieutenants John A. Macready and Oakley G. Kelly, mais qui ne sera pas homologué, car ne répondant pas aux conditions de la Fédération Aéronautique Internationale.


                Le sort ultérieur de l'appareil est inconnu.


  

F60 n°65

F-AEIE

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com