crezan
F60
Présentation
Présentation

F.60 n° ?, F.61 n°4, n/c ?

F-AECB


                Un Goliath F. 60 de numéro constructeur inconnu, reçoit le CdI 801 en avril 1922 avec l'immatriculation F-AECB. Il est enregistré à la Compagnie des Messageries Aériennes qui a commandé à Farman 11 exemplaires de F.61 (moteur Renault). C'est a priori dans cette série que le F.61 F-AECB porte le n°4 mentionné dans son enregistrement.

                A la création d'Air Union en janvier 1923, le F-AECB est transféré à la nouvelle société et enregistré à son nom en juillet 1923, date à laquelle il a été converti en F.60 (moteurs Salmson).

Le F-AECB de la CMA à Croydon en 1922. A cette date, il est encore équipé de moteurs Renault. [Coll. Michel Barriere]


                Le 27 août 1923, le F-AECB effectue une liaison du Bourget à Croydon piloté par Denneulin assisté d'un mécanicien et transportant 5 passagers. Parti du Bourget à 11h30 GMT (12h30), il fait d'abord un vol sans histoire avec une escale à Berck (procédure estivale assurant une liaison avec Le Touquet / Paris-Plage) où il embarque 3 passagers supplémentaires. Le mauvais temps amène ensuite le pilote à faire par précaution une escale imprévue d'une demi-heure à Lympne.


                Aprés avoir redécollé, une panne moteur amène Denneulin à décider de se poser en urgence sur le terrain de East Malling (Kent). L'appareil est sur le point de toucher le sol lorsque le pilote demande au mécanicien à ce que 2 passagers se déplacent vers l'arrière de l'appareil. L'instruction est apparemment mal comprise et ce sont quatre passagers qui se déplacent brusquement vers l'arrière de l'appareil, le déséquilibrant et provoquant sa mise en vrille. Le Golliath s'écrase à 17h30 GMT.

                Un passager français, M. Gunther, est tué dans l'accident (ayant refusé de quitter son siège à l'avant, pour cause de mal de l'air). Les 9 autres occupants sont blessés ; six d'entre eux : quatre Britanniques (MM. Bertish, Oliver, Striesman, Moren), un Danois (M. Centeswall) et Denneulin qui a la cheville fracturée, sont conduits à l'hopital de Maidstone, les 3 autres étant traités sur place. 

  


                Le F-AECB, irréparable, est rayé du registre en novembre 1923.

F-AEBY

F-AEEE

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com