crezan
F60
Présentation
Présentation

F.60 n° 58, n/c ?

F-AEBY

Carte postale montrant le F-AEBY, probablement en tout début de carrière car il porte les marques d'usine sans aucune mention de compagnie utilisatrice sur la dérive [Coll. Michel Barriere]


                Le Goliath F. 60, de numéro constructeur inconnu, reçoit le CdI 798 en avril 1922, avec l'immatriculation F-AEBY. Il est enregistré à la Compagnie des Messageries Aériennes, et basé au Bourget. La photographie ci-jointe montre sur son gouvernail le numéro de série dans les 50, mais le second chiffre est malheureusement coupé par le hauban ce qui le rend difficilement lisible (58 ?).


                Début 1923, le F-AEBY est transféré à Air Union, l'enregistrement n'étant formalisé qu'en mai 1923 suite à son accident. D'une façon générale, l'enregistrement des transferts a souvent été plus tardif (1924).


                Le 14 mai 1923, le F.60 F-AEBY effectue une liaison Le Bourget - Croydon. Il est piloté par François Le Men, assisté du mécanicien Pierre Jobert. Il transporte ce jour-là 4 passagers : une britannique, un finlandais, M. Ilmanen; deux américains : Mme Juanita Bates et M. Lawrence Schwab ainsi qu'Emile Pierrot, directeur technique d'Air Union, ancien chef d'exploitation du Service de la Navigation Aérienne. 

                Le Goliath a décollé du Bourget à 12h35. A 13h40, il prend feu en vol et s'écrase à Monsures, près d'Amiens, à une centaine de mètres de la voie ferrée Beauvais - Amiens. L'origine de l'accident n'est pas déterminée avec certitude. Il est souvent imputé à un retour de flammes au carburateur du moteur gauche provoquant l'incendie de l'huile.


                Le F-AEBY est rayé du registre F en mai 1923.


Les photographies de l'accident seront largement publiées dans la presse :

                - à gauche, en haut, les débris de la cellule gauche qui s'est détachée au début de la chute ; en bas, un moteur et des débris de la cabine [Le Petit Parisien/Gallica]

                - ci-dessus, la commission d'enquête au travail et, sous un angle différent du précédent, les débris de l'aile gauche [Le Matin/Gallica]

F60 n°45-59

F-AECB

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com