crezan
F60
F60
F60

F.60 n°34 >F.61 > F.63, n/c 6930

F-ADCR

Le F.63 F-ADCR de la CAF dans sa livrée bicolore, décrite comme bleue et blanche.

[Coll. Michel Barrière]

1921


                Le Goliath F.60 n°34, c/n 6930, reçoit le CdI 667 le 31 août 1921 avec l'immatriculation F-ADCR.


                Equipé pour un équipage de 2 personnes (pilote et mécanicien) et 12 passagers, il est enregistré à la Compagnie Aérienne Française (C.A.F.) et basé au Bourget.


                Le F-ADCR, peint en blanc et bleu, effectuera essentiellement au cours de sa carrière des vols touristiques et des vols de propagande (baptêmes de l'air) à l'occasion des meetings aériens.


                Il débute rapidement ses activités, tant pour le tourisme que pour  des activités commerciales.

                

                Le 10 septembre, la CAF propose des vols touristiques de 12 personnes sur Paris.

                Le 7 novembre, il effectue un premier essai de vol publicitaire, survolant Paris pour larguer des cartes postales annoncant la publication par Le Petit Parisien d'un roman d'aventures : L'anneau de lumière, écrit par L.Miral et A.Viger.

1922


                Le 6 janvier, à la nuit tombée, l'avion, piloté par Dubois, vole pendant deux heures au dessus de Paris. Portant sous son aile inférieure 12 grandes lettres en bois portant chacune 25 lampes alimentées par  trois génératrices à hélice, il assure ainsi la publicité d'un marchand de charbon.


                Le 11 mai, le journal La Vanguardia annonce l'arrivée à Barcelone pour le 21 mai d'un Goliath de la CAF venant de Paris qui permettra aux intéressés de survoler Barcelone à l'occasion de l'exposition automobile. Il semble cependant que cette opération n'aura finalement pas lieu.


                Le 21 mai, toujours piloté par Dubois, pour la première réunion de printemps de l'Aéro-Club de France, il effectue des tours de Paris au profit des membres du club.


                A partir du dimanche 4 Juin 1922, la Compagnie Aérienne Française annonce l'organisation de vols quotidiens "Tour de Paris en Aerocar".

                Les touristes sont pris en charge en autobus à 14h30 à la Madeleine, pour un décollage à 16h30 du Bourget.

                Le succès est au rendez-vous. Le dimanche 11 Juin 1922, plus de 200 élèves de l'Ecole des Travaux Publics se présentent pour effectuer un tel vol. Le 17 juin, plus de 150 places sont déjà achetées pour le dimanche 18.


                La CAF annonce alors avoir fait l'acquisition d'un second Goliath de 12 places : ce sera le F.60 F-AEEE.

Carte souvenir des baptêmes de l'air de la CAF montrant le F-ADCR en vol.

[Coll. Michel Barrière]

                Le 22 juin, à la tombée de la nuit, le F-ADCR survole Paris, des inscriptions lumineuses sous ses ailes faisant alterner les mots "Concours" - "Echo de Paris" pour le lancement du "grand concours de la jeune fille la plus méritante de France".


                A partir de juillet, le F-AEEE est sans doute entré en service car, outre le Tour de Paris quotidien en aérocar, la Compagnie aerienne Francaise propose périodiquement quelques places sur un "aérocar" effectuant des transports de fret vers des villes de province : 4 places AR pour Reims le 16 juillet, 3 places AR pour Chateauroux le 29 juillet, 3 places de Valenciennes à Paris le 26 août.


                Les 2 et 3 septembre, la CAF participe au Grand Meeting de Rouen. Un transport spécial par Goliath est assuré avec départ de Paris à 8h00 et départ de Rouen à 18h00. Sur place, le Goliath effectue toute la journée des baptêmes de l'air.


                En septembre, pour répondre à une grève des inscrits maritimes la CAF affrète des "aérocars bi-moteurs de 600 cv" pour assurer un service entre Marseille et Oran. Fin septembre, le directeur de la CAF pour l'Espagne indique à Barcelone que la CAF envisage un raid avec un Goliath qui partant de Marseille ferait escale à Barcelone et Palma en vue de rejoindre Alger. (La Vanguardia)

                En décembre, la presse annonce la création de services aériens réguliers entre la Rhénanie et la France, services qui seraient assurés dès 1923 par la CAF au moyen d'avions limousines à 6 places et de Goliath à 10 ou 12 places sur les lignes Mayence - Paris, Mayence - Cherbourg, Mayence - Strasbourg - Lyon, Mayence - Cologne.

1923


                En mars 1923, il est réenregistré après sa conversion en F.61,

                Le 6 mai, piloté par Marc, il participe au meeting de Chartres, volant toute la journée et effectuant des centaines de baptêmes de l'air.

                Le 3 juin, participation au rallye de l'Union des Pilotes Civils. Partis d'Orly à 9h30 par un temps gris et froid, les avions se posent à Villesauvage, où après un déjeuner a lieu un petit meeting présidé par Laurent-Eynac. Piloté par Chartier, le Goliath embarque 25 passagers au Bourget .

                Le 2 juillet, c'est encore dans les mains de Chartier qu'il participe au grand meeting d'aviation de Douai, effectuant dans l'après-midi une trentaine de baptêmes de l'air avec 12 passagers pour chaque rotation.

1924


                En juillet, les Goliath de la CAF sont présentés aux membres des Advertising Club américains en visite au Bourget pour constater les progrès effectuées en France pour la publicité aérienne.

                Le 3 août, suite à un problème au train d'atterrissage au Bourget, il réussit une magnifique mise en pylone .


1927 - 1930


                En septembre 1927, le F-ADCR est converti en F.63 (2 GR Jupiter 9 Ab). Il est rayé du registre en avril 1930.

F.60 n°33    F-ADCA

F.60 n°35    S.T.Aé

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com