crezan
F60
F60
F60

F.60 n°26, n/c ? > F.60 bis > F. 63 bis n°1

F-FARI

1921


                Le Goliath F.60 n°26, de numéro constructeur inconnu, reçoit le CdI 541 en mai 1921 avec l'immatriculation F-FARI. Il est enregistré à MM Farman et basé à Toussus-le-Noble.

1922

                Comme d'autres Goliath, il est mis en service de mars à mai 1922 par la Compagnie des Messageries Aériennes lorsque la SGTA met en sommeil ses activités.

                Le 18 juin, il participe au meeting aérien "Les 104 au 104" organisé par l'Aéro-Club de France. Piloté par Coupet, le F-FARI est le troisième Goliath à se poser à Tillières, à 11h28. Il transporte MM. Albert Dubois, le comte Josselin Costa de Beauregard, Guicciardi, Adrien Languedoc, Max Vallery-Masson, Roche d'Estres, Virmand, Georges Scott, M et Mme Wellhoff, Mme Gauthier, Mlle Marcelle Thorel.


1923 - 1926


                Nous avons pas d'information particulière sur sa carrière dans cette période.

                En février 1926, le F-FARI est converti en F.60 bis, recevant 2 moteurs Salmson AZ9 de 300 cv.

Le F-FARI dans le grand hangar de Croydon dont on mesure l'inadaptation à un Goliath à ailerons non compensés. Il n'est pas étonnant qu'au moins un accrochage sérieux ait eu lieu lors d'une mise au hangar d'un Goliath [Coll. Michel Barriere].

1927 - 1928


                Le F-FARI est enregistré à la SGTA, et basé au Bourget. Il sert sur la ligne Paris - Amsterdam.      

                En juin 1927, il est converti en F.63 bis avec un poste de pilotage en conduite intérieure. sa dérive annonce "F.63 bis n°1". Cet agencement est une option délibérément prise par Farman pour la SGTA et qui n'apparait pas offerte aux autres compagnies : sa première utilisation pour un tiers sera pour la Roumanie.


                En février 1928, il fait l'objet d'une plainte pour vol à trop basse altitude sur Artis (Pays-Bas).

Le réaménagement des Goliath destinés aux Lignes Farman, ici en version 12 passagers et 1 pilote. Le F.63 bis F-FARI sera en version 2 pilotes et 10 passagers (cf. ci-dessous).

L'agencement général de l'appareil préfigure la disposition qui sera celle du F.180 "Oiseau Bleu" [L'Aéronautique, 1926]

Aménagement du poste de pilotage et de la cabine du F.63bis F-FARI [L'Aéronautique]

1929


                Le 19 octobre, le F-FARI se pose à Monteille (Calvados) sur panne moteur.  


                Le 23 octobre, le F-FARI effectue ce jour-là une liaison Le Bourget - Cologne avec trois passagers à bord, mais un épais brouillard stagnant sur les Ardennes l'amène à se dérouter sur Bruxelles.

                Alors qu'il redécolle du terrain d'Evere-Haren, une panne moteur survient, et le pilote effectue un atterrissage forcé en campagne qui endommage sérieusement l'appareil. Les occupants sont indemnes; les passagers reprennent ensuite leur voyage avec un autre avion.


                Le F-FARI est radié du registre en octobre 1929.

Le F.63bis F-FARI met en valeur son nouveau fuselage.

F.60 n°25    F-FARH

F.60 n°27-31 Japon

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com