crezan
F60
F60
F60

F.60(bis) n° 16, n/c 6838

F-MHFO


            Le Goliath F. 60 de numéro constructeur 6838 pourrait porter le numéro de série 15 ou 16, visible sur certaines photos, mais illisible sur les tirages dont nous disposons. Il entre en service en juin 1922, son enregistrement n'étant effectué qu'en août avec le CdI 217 et l'immatriculation F-MHFO. Il est enregistré au nom de Farman qui en conserve la propriété tout au long de la carrière de l'appareil.


            Le MHFO est le premier F.60 équipé des nouveaux moteurs Salmson AZ9 de 300 cv, version qui reçoit la dénomination de F.60bis. L'avion a les ailes courtes, avec ailerons sans compensateurs) et semble avoir la dérive d'origine. Des balancelles ont été ajoutées sous les ailes inférieures pour éviter de toucher. L'avion porte en sortie de production la livrée bleu ciel de la SGTA.


Compagnie des Messageries Aériennes

            


                En 1922, le F-MHFO est, dès son enregistrement, affrété par la Compagnie des Messageries Aériennes. Contrairement à plusieurs autres, comme le YHMF, il ne semble pas avoir été utilisé occasionnellement sur la liaison Paris - Londres et a pu effectuer son service sur la ligne Paris - Bruxelles - Amsterdam.


                Le 18 juin 1922, comme les F-YHMF, F-FARH et F-FARI, le F-MHFO est affrété par l'Aéro-Club de France à la Compagnie des Messageries Aériennes pour transporter les participants et invités au premier rallye aérien "les 104 au 104" (cf la page relative au YHMF).

                

                Piloté par Drouhin, le F-MHFO est, à 12h08, le dernier Goliath à se poser avant l'arrivée des autorités. Il transporte MM. Géo Tharel, Maurice Bienaimé, Joe Bridge, Marcel Ebstein, Roger Lallier, Louis Wautier, M. Lederlin et son épouse, M. Maunoury et son épouse, Mme Jaffeu et Mlle Jeanine Leonnec.

  

Sur cette photo (peut-être truquée) du MHFO, comme sur d'autres photos de Goliath de la CMA utilisées après la création d'Air Union, le nom de la compagnie figurant sur la dérive est grossièrement masqué. (Coll. Michel Barrière)

Le MHFO en service en 1922 à la Compagnie des Messagries Aériennes conserve sa livrée d'origine Farman. (© Michel Barrière)


                Comme pour les autres Goliath affrétés auprès de Farman, le service du MHFO pour la Compagnie des Messageries Aériennes s'effectue sous la livrée Farman, complétée de la marque de la CMA sur la dérive. Dans son cas, cette livrée ne fait guère de doutes, les photos mettant en évidence la présence de l'insigne Farman complété de la devise "Mobilis in mobile" sur le nez de l'appareil.  Bien que peu visible, il semble que la mention "Goliath Farman" y soit également présente.

                Il est inscrit dans la liste des appareils donnant droit aux primes d'Etat pour 1922 et 1923.

                

                Comme plusieurs de ses congénères, le MHFO sera sans emploi après la livraison des Goliath commandés par les Messageries aériennes. Compte tenu des surcapacités induites par la création d'Air Union, il est rayé du registre en février 1924.


Histoire de trucages


                Si le F-MHFO a peu servi pour les services aériens d'Air Union, ce n'est pas le cas pour ce qui est des services publicitaires de la compagnie.


                L'activité publicitaire d'Air Union semble en effet avoir été particulièrement dynamique. Nous nous sommes interrogé sur la prise de vues précédente qui nous semble déjà susceptible d'être la combinaison de deux clichés.


                La splendide photographie ci-contre d'un Goliath sans immatriculation visible et curieusement marqué au nom de la compagnie est généralement légendée comme celle d'un appareil piloté par Thoret survolant les Alpes. La livrée de l'appareil ne correspond en fait guère à ces événements qui se produisirent en fait en janvier 1928 (F-ADDT) et janvier 1929 (F-HMFU).


                Il s'agit en fait d'un trucage réalisé sur la base de la photographie précédente du F-MHFO, reconnaissable notamment aux balancelles sous les ailes inférieures. L'immatriculation F-MHFO a été partiellement effacée pour laisser la place à la mention "AIR - UNION". Cette photo a ensuite été ajoutée à un cliché de montagne, avec un résultat particulièrement efficace.


                A noter qu'une photographie du MHFO vue sur eBay, montrant de trois-quart avant le Goliath F-MHFO survolant Paris, est également le produit d'un montage photographique similaire.

F60 n°15

F60 n°17

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com