crezan
F60
F60
F60

F.60 n°9, n/c 68..

F-UHMF


            Le F.60 n°9 reçoit l'immatriculation F-UHMF avec le CdI 58 en mars 1920. Il est enregistré à la maison Farman et utilisé d'abord par la S.G.T.A.          


          Lignes Farman


            Sa carrière est discrète. Comme les autres avions de la compagnie, il vole jusqu'en décembre 1921 sur la ligne Paris-Bruxelles-Amsterdam et participe à des opérations de propagande (baptêmes de l'air). On le voit ainsi sur un film d'actualités Pathé, embarquant au printemps 1920 pour un baptême de l'air, "la famille Vaudegranes", nombreuse d'une quinzaine de personnes.


            A l'époque de ce vol, la règlementation n'a pas encore été publiée et le Goliath porte la livrée des avions des Lignes Farman, bleu clair avec toiture blanche et voilure vernie sur laquelle les bandes recouvrant les nervures ressortent en toile claire.


            A l'été 1920, son immatriculation est certainement peinte sur fond blanc, le drapeau de dérive disparaissant, mais nous ne connaissons pas encore de photo de l'appareil à cette époque.

Le F-UHMF tel qu'il apparait au printemps 1920 dans un film d'actualités Pathé.

(© Michel Barrière)


Compagnie des Messageries Aériennes


            A la fin décembre 1921, Farman suspend son activité de transports aériens et entre au Conseil d'administration de la Compagnie des Messageries Aériennes où sont déjà représentés les autres grands constructeurs d'avion. Les Messageries Aériennes n'ont alors commandé que récemment des Goliath et seuls deux appareils (F-ADAY et F-ADAC) sont prêts à entrer en service sur la ligne Paris-Londres. A partir d'avril 1922, ils sont secondés par quelques Goliath que la Compagnie des Messageries Aériennes affrète auprès de la SGTA. Le F-UHMF est ainsi utilisé entre avril et juin 1922 pour effectuer quelques vols sur Paris - Londres piloté par des pilotes Farman, notamment Jules Landry. Absent de la liste jointe à la convention de mai 1922 passée entre la CMA avec l'Etat, il est ajouté à l'avenant de décembre précédant la création d'Air Union.


            Du fait de ce statut particulier, ces Goliath semblent avoir alors conservé la livrée Farman complétée du nom de la CMA sur la dérive. Après la livraison des Goliath Renault commandés par la CMA, le F-UHMF est rayé du registre en février 1924.


            Farman n'ayant guère l'habitude de gaspiller le materiel, il est vraisemblable qu'il ait été reconverti dans le cadre du marché militaire japonais.

F.60 n°8

F.60 n°10

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com