crezan
F200
F200
F200

F.204 n° 2, n/c 7289, AIR 2-2100

F-ALHX

¤ 1931


                Le F.204 n°2 reçoit le CdI n° 2898 le 25 juillet 1931 avec l'immatriculation F-ALHX. Equipé en biplace, l'appareil est doté des réservoirs de 310 litres. Il est enregistré au nom d'Alexandre Fourny, pilote expérimenté des années 1910s, qui emporta plusieurs records, et chef-pilote chez Farman dans les années d'avant-guerre. Pilote de réserve, Fourny continue à s'entraçiner très régulièrement sur les MS 191 du Centre d'entrainement de Casablanca géré par la Compagnie Aérienne Française.


                Dès prise en compte de son appareil, Fourny part de Toussus pour Casablanca avec son fils comme passager, effectuant le voyage en touriste. Le premier jour, il fait escale à Bordeaux. Il en repart le lendemain, et, avec une escale à Biarritz, rejoint Saragosse où il stoppe une journée pour voir des amis. Il fait ensuite escale à Madrid et Séville, d'où il s'envole directement pour Casablanca où il se pose le 24 juillet. Les journaux ayant prévenu de son arrivée, une foule importante est présente pour l'accueillir.

                Dès le lendemain, Meyer, un ami séduit par l'appareil,  le lui emprunte et, avec deux passagers, effectue dans la journée le voyage Casablanca - Agadir et retour, soit un millier de kilomètres.

  

Tableau de bord du F-ALHX, de g. à dr. manomètre de pression d'huile, manette de contact des magnétos, deux indicateurs de température d'huile; indicateur de niveau; badin, compte-tours, altimètre. En bas à gauche, manette des gaz.

Détail des marques de la dérive du F-ALHX: fuselage rouge, empennage argent.

[Source : Le Petit Marocain via gallica.bnf.fr pour les deux photos]

¤ 1932 - 1933


                En février 1932, Jacques de Sibour, qui transporte un moteur de rechange pour Maryse Hilsz en panne dans la région de Niamey, fait escale pendant 5 jours à Casablanca suite aux difficultés rencontrées en Espagne. Le 23 février 1932, Fourny pilotant le F-ALHX escorte pendant une heure le F.291 F-ALER de Jacques de Sibour qui repart vers Agadir et Dakar.

                

                En août 1932, le F.204 n°2 qui passe sa visite à Casablanca marque déjà 235 heures de vol.


                Les 14 et 15 août 1932, le syndicat d'initiative de la région d'Azrou organise un rallye aérien. Il s'agit pour les concurrents d'atterrir à Azrou le 13 août à l'heure la plus rapprochée de 19h00. Le rallye est doté de 10 prix en tapis berbères d'une valeur de 500 à 2000 francs. Meyer et Gibot venus de Casablanca avec le F.204 remportent un prix, se posant à 18h59. Le dimanche 14 a lieu une grande fête berbère sur le terrain suivie d'une compétition sportive. Après une belle démonstration, Meyer, gêné par un concurrent à l'atterrissage, se met en glissade pour éviter la foule et endommage l'appareil.


                Le 22 juin 1933, le F.204 est soumis à une visite spéciale.

  

¤ 1934 - 1935


                En juillet 1934, un article fait état d'une récente "remise en état", pour une raison encore indéterminée, du F-ALHX.

                                

                Le 24 février 1936, le F-ALHX décolle du terrain de Casablanca, piloté par un jeune pilote de l'ACAM (Aéro-Club des ailes Marocaines), Joseph Ruban, titulaire du brevet de 1° degré, accompagné d'une amie, Mme Marguerite Lantenois. Après un vol sur Mazagan et la ville, l'appareil revient au terrain vers 14h40. Suite à une perte de vitesse, le Farman pique et s'écrase en bordure de l'hippodrome d'Anfa. Les deux occupants perdent la vie dans l'accident; l'appareil est détruit.

Le F.204 n°2 F-ALHX écrasé sur l'hippodrome de Casablanca révèle sa décoration : fuselage rouge portant l'immatriculation en blanc, voilure et empennage argent avec marques noires. 

[Le Petit Marocain via gallica.bnf.fr]

F204 n°1

F204 n°3

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com