crezan
F200
F200
F200

F.200 n° 20, n/c 7327, AIR 2-2282

F-ALPF > EC-CCB

¤ 1932 - 1934


            Le 11 janvier 1932, le F.200 n°20 est enregistré à l'Aéro-Club de Normandie, sous l'immatriculation F-ALPF avec le CdN 3045. Il porte en bandeau les couleurs bleu/rouge de l'Aéro-Club; il est basé à Rouen. En août 1932, il passe une visite à 42 heures de vol.

Le F.200 n°20 sous les couleurs de l'Aéro-Club de Normandie [Coll. Michel Barrière]

¤ 1934 - 1936



            Le 21 novembre 1934, le F.200 n°20 est enregistré à la société Farman qui le remet en état avant de le vendre.

                

                Le 8 février 1935, il est enregistré au nom de Mme Sara Antolin qui le prend en charge avant d'en transférer la propriété à Buanaventura Perez Porro, président de l'Aéro-Club d'Aragon. Thoraval, pilote de Le Tournir qui a également cédé son Blériot-Spad 51 par cette même filière, l'améne à Tours le 8 février, puis le 1° mars, passe à Bordeaux, venant de Cognac et allant à Sarragosse.


                Le F.200, enregistré comme exporté, est rayé du registre en avril 1935. Il vole à l'aérodrome de Palomar (Saragosse) qui le présente également dans divers meetings. Il apparait par exemple - ainsi que le Blériot-Spad 51 - le 16 juin 1935 à la fête d'aviation de Huesca sur le terrain d'Igries, piloté par José L. Reblet. Son immatriculation espagnole est inconnue (Jean Massé suggère EC-CCB?).


                Le F.200 n°20 ne survivra pas à la guerre civile. Quelques photos le montrent transformé en épave aux côtés du Spad 51.

F200 n°19

F201 n°1

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com