crezan
F200
F200
F200

F.200 n° 13, n/c 7195, AIR 2-1664

F-AJPK

¤ 1930 - 1933


            Enregistré à HM & D Farman et basé à Toussus-le-Noble, le F.200 n°13 est immatriculé F-AJPK en juillet 1930. Il reçoit son CdN 2525 le 26 août 1930.


                Dans toute cette période, il sert probablement comme avion d'écolage chez Farman. Au deuxième trimestre 1933, il subit une opération de réfection en vue de sa vente. Il a alors effectué 589 heures de vol.


¤ 1933 - 1939


                En juin 1933, il est muté à Robert Rhein, membre de l'aéro-club de Belfort qui, après l'avoir pris en main, l'améne à Belfort en juillet; l'appareil y sera basé sur l'aérodrome de Chaux.

                Le 21 juillet, les avions du Tour de France font une courte escale à Belfort avant de repartir sur Dijon; dès leur départ, les appareils du club font des vols, dont Rhein qui emmène sur son Farman deux élèves de l'école du club. Un peu plus tard, Albert Japy (qui a vendu son F.200 n°2 en 1930) essaie avec un passager l'appareil de Rhein. Le lendemain, il vole de nouveau avec des membres du club.

                A partir de cet été 1933, il effectue régulièrement des baptêmes de l'air, qu'il partage notamment avec le Farman F.234 F-ALHZ de Louis Girardot et un Klemm appartenant à Francis Kohler.

  

Documentaire sur le F.200 F-AJPK de Robert Rhein

[Marc Dumas, AC de Belfort]

Le F.200 F-AJPK, probablement vers juin 1933, après sa réfection. Il a reçu à cette occasion une livrée plus seyante que celle d'origine. [Coll. Michel Barrière]

            Un jour de septembre 1935, des médecins de Belfort diagnostiquaient à 14h00 chez un enfant un début de paralysie infantile nécessitant la délivrance urgente d'un sérum disponible seulement sur Strasbourg. Robert Rhein se chargea du transport et d'un coup d'aile ramena le médicament dans les délais.


                Durant l'année 1937, le bilan des vols que Robert Rhein et son Farman réalisèrent dans le cadre de l'Aéro-Club de Belfort s'établit à 45 heures de vol, 150 atterrissages, 130 passagers transportés et 5000 km parcourus.

                Le F-AJPK passe une visite le 15/10/38 à Chaux, toujours bon de vol.

  

La photo est oxydée, mais ne laisse pas de doute : un seul F.200 était présent à Belfort en mai 1940, le F-ALPK de Robert Rhein.

[Coll. Marc Dumas, Aéro-Club de Belfort]

¤ 1940


                Le 11 mai 1940, un bombardement détruit les hangars de l'aéro-club de Belfort. Une photographie montre un F.200 sur le nez au milieu des décombres.


                Bien qu'on ne puisse en discerner l'immatriculation, le seul appareil du type présent à l'aéro-club à l'époque était le F-AJPK de Robert Rhein.


                

F200 n°12

F200 n°14

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com