crezan
F200
F200
F200

F.200 n° 9, n/c 7169, AIR 2-1572

F-AJLS


¤ 1932


            En février 1932, le F.200 n°9 est enregistré à la Société d'Études & de Construction d'Appareils de Télémécanique (S.E.C.A.T.), mais il s'agit probablement d'un appareil acquis par l'Etat français et mis à la disposition de la S.E.C.A.T. dans un cadre contractuel. Le 7 mars 1930, il reçoit l'immatriculation F-AJLS et le CdN 2358. Il dispose de supports de sièges et d'atterrisseur renforcés.


                En novembre 1932, il passe sa visite à Istres, ce qui peut laisser supposer qu'il y est utilisé pour participer à des essais de dispositifs radioélelectriques de guidage-pilotage, sans doute en tant qu'avion de servitude.

                En novembre 1932, lors de sa visite à Istres, il est donné comme ayant effectué 505 heures de vol. A cette date, il est encore donné comme biplace.


¤ 1933 - 1936


                Nous n'avons pas d'information sur la carrière du F-AJLS dans cette période. Cependant, dans cette période, il est modifié et transformé de biplace en triplace.

                Son apport à l'Aéro-Club de l'Hérault en 1936 au moment de la création de l'Aviation Populaire confirmerait qu'il s'agit d'un appareil appartenant à l'Etat reversé à un aéro-club , comme plusieurs autres jugés de faible intérêt pour l'Etat à cette époque.

¤ 1936


                Le Farman 200 F-AJLS est donc pris en charge dés 1936 par l'Aero-Club de l'Herault dans le cadre, semble t'il, de la création de l'Aviation Populaire

                Le 27 décembre, les jeunes ayant postulé pour une bourse de pilotage auprès de la ville de Montpellier et ceux de la Section d'Aviation Populaire sont invités à effectuer leur premier vol. L'appareil utilisé pour ces baptêmes de l'air sera le F.200 n°9 F-AJLS.


¤ 1937 - 1939


                L'intérêt de l'Aéro-Club pour l'apapreil semble limité, car en septembre 1937, l'Aéro-Club a fait paraître dans Les Ailes une petite annonce indiquant "A partir de 12.000 francs, vendons au plus offrant  FARMAN 200 TRIPLACE,  double commande, bon état".


                Le 22 octobre 1937, le F.200 n°9 est effectivement enregistré à l'Aéro-Club de l'Hérault; mais, le 23 novembre, il est indiqué comme muté à l'Aéro-Club Populaire Tarasconnais.


                Le 11 octobre 1938, il passe sa visite  à Tarascon affichant alors 777 heures de vol. Il est toujours présent au registre 1939.


                Sort ultérieur inconnu.

  

Les candidats pilotes le 27 décembre 1936 à l'Aéro-Club de l'Hérault devant le F-AJLS. [Le Petit Méridional]

F200 n°8

F200 n°10

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com