crezan
F190
F190
Présentation

F.393 n° 1, n/c 7424, AIR 2-3496

F-AMYA

Le F.393 n°1 en début de carrière à Toussus le Noble [Coll. Michel Barrière]


¤ 1934


            Le F393 n° 1 de numéro constructeur 7424 reçoit son CdN 3496 le 17 avril 1934. Le 21 avril, il est enregistré avec l'immatriculation F-AMYA à Marcel Bleustein (Paris).

            

            Marcel Bleustein est actif : administrateur délégué de la société Publicis et agent général pour la publicité des stations d'émission françaises de T.S.F, administrateur délégué de "Radio-Cité", membre de l'AeCF depuis 1932, du Club Roland Garros et du Club Marcel Lallouette.


¤ 1934


                Bleustein prend le F.393 en mains en effectuant régulièrement des promenades autour de Toussus et de courts voyages (Tours le 5 avril). Le 17 mai, il assiste au rallye féminin de l'Aéro-Club de France accompagné de Perrin.

                En mai, accompagné de l'adjudant-chef Chainbeaux, il visite 13 stations de radio-Cité en une semaine. Partis de Toussus, les deux hommes font successivement des étapes à Lyon, Grenoble (19/05), Cannes (19 au 22/05), Marseille (22/05), Nîmes, Montpellier, Béziers, Toulouse, Bordeaux, Limoges, Rennes, Étampes (31/05/34). Ils pilotent à tour de rôle ce qui permet à Bleustein d'étudier ses dossiers.  Ils utilisent des terrains officiels, mais également des terrains privés, parfois exigus, comme celui du "Kilomètre 104"

                Ensuite, les promenades reprennent, Bleustein faisant de nombreux voyages en août : Toussus-Cannes, puis de nouveau Toussus- Lyon -  Cannes, et en septembre : Toussus – Lille, etc.

¤ 1935


                Du 27 janvier au 13 février, Bleustein, avec comme passagers Guillemot et Chainbaux fait un voyage de 6000 km  en Afrique du Nord, soit 40 heures de vol. Partis de Toussus, ils passent la nuit à Biarritz après une escale à Bordeaux-Teynac. Ils tentent le lendemain sans succès de passer les Pyrénées dans la neige, mais doivent abandonner et se reposer à Biarritz. Ils ne passeront que le lendemain. Partis à 10h00, ils se posent à Madrid à 12h05. Le 30 janvier, ils rejoignent Tanger par Séville. Le 31, ils se réveillent sous la pluie. Le départ a lieu à 13 h00 pour Oran. Ils rejoignent ensuite Alger, Sidi-Bel-Abbès, Fez, Séville, Madrid, Barcelone, Perpignan, Tours avant de revenir à Toussus.


                Reprennent ensuite promenades autour de Toussus et voyages. En mars, Toussus – Strasbourg, puis Toussus – Bruxelles; en avril, Toussus – Saint-Dizier, puis Toussus -Cannes, diverses destinations non connues en mai qui se termine par Deauville - Le Havre; en juillet : Toussus – Deauville, puis Toussus – Cannes.

En septembre : Toussus - Lyon - Cannes; en novembre, Toussus –Toulouse.


¤ 1936 - 1937


                Bleustein continue à utiliser régulièrement le Farman pour ses déplacements d'affaires.Fin janvier, Bleustein effectue un voyage Toussus – Lyon – Béziers – Montpellier – Toussus. En avril, Lyon, Cannes; puis Nîmes. En mai, Cannes de nouveau ainsi qu'en août avant un voyage à Genève; activité qui se poursuit jusqu'en 1938.

Le F-AMYA de Bleustein lors de son voyage en Afrique du Nord de 1935 [Les Ailes].

                

¤ 1938


                Le 27 août, l'avion passe une visite à Buc qui marque son achat par Eugène Cadier de Veauce (brevet de tourisme en mars 1933).


                Probablement réquisitionné; sort ultérieur inconnu.

Retour à la liste

F393 n°2

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com