crezan
F190
Présentation
F190

F.391 n° 4, n/c 7407, AIR 2-3469

F-AMVY


¤ 1934


                Le 28 février 1934, le F.391 n° 4 est livré à Roger Seligman (Neuilly sur Seine), membre actif du Club Roland-Garros qui vient de vendre son F.198 n°2 F-ALUZ. L'avion est enregistré le 7 mars (CdI 3692 du 5 mars) avec l'immatriculation F-AMVY. C'est le dernier F.392 produit.


¤ 1934


                Au cours de 1934, Seligman utilise régulièrement son F. 391 pour faire des promenades à Toussus et quelques voyages vers Deauville, Biarritz ou Cannes.

                Le 23 juin, une garden-party est organisée à Buc par le Ministère de l'Air sous la présidence de M. Lebrun, Président de la République, pour célébrer le 25° anniversaire de la traversée de la Manche. A cette occasion, Seligman obtient avec son F.391 le premier prix dans sa catégorie au Concours d'élégance organisé par L'Auto et L'Air.

                L'utilisation de l'appareil se ralentit avec l'hiver mais ne semble pas reprendre au printemps 1935 : Seligman a alors décidé de le vendre.


¤ 1935 - 1939


                En juin 1935, le F.391 n°4 est enregistré à l'Aéro-Club de l'Aisne, et basé à St Quentin - Roupy. Le 21 juillet, pour promouvoir l'aviation, l'aéro-club organise, sur un terrain prêté par un agriculteur de la commune de Mont d'Origny, une séance de baptêmes de l'air avec le Farman F-AMVY piloté par le chef-pilote de l'aéro-club, Edgard Adgnot.

                Le dimanche 11 août a lieu, sous la présidence du général Denain, l'inauguration du nouveau buffet-gare de l'aérodrome en présence de nombreuses personnalités et bien évidemment de Suzanne Deutsch de la Meurthe. Les appareils du club sont mis en valeur l'après-midi par des séances de baptêmes de  l'air.

                Le 15 août, c'est une nouvelle séance de baptêmes de l'air sur le Farman organisée à Fresnoy-le-Grand, suivie d'une autre le dimanche 18 août  à Flavy-le-Martel.


                Après l'hiver, l'activité de propagande basée sur les baptêmes de l'air avec le Farman reprend bien sûr en 1936 , le 16 août à Montigny-en-Arrouaise, le 23 août à Prémont, ...

                Elle reprend en 1937, à Ribémont le 22 août, à Prémont de nouveau le 29 août, puis à Bony le 11 septembre.


            En mai 1938, "Sa fée bienfaisante, Suzanne Deutsch de la Meurthe a disparu et ... [l'aéro-club] se trouve dans une situation gênée" selon sa demande d'augmentation de sa subvention du Conseil Général. En juin, l'aéro-club de l'Aisne est avisé qu'il est officiellement retenu pour gérer la section d'aviation populaire de Saint-Quentin.

                Le F-AMVY passe une visite le 22 octobre 1938 à Saint Quentin-Roupy à l'issue de laquelle la validité du CdN est suspendue et l'appareil retiré de la cote. D'une façon générale, il s'avère que dans les aéro-clubs, les choix de financement en faveur de l'aviation populaire ne permettent plus d'assurer la maintenance des berlines comme les Farman F190. Il est donc vraisemblable que l'appareil n'ait pas été remis en état de vol. Son sort ultérieur est inconnu.

Le terrain de Saint Quentin-Roupy vers 1935-37 : devant les hangars, trois appareils de l'Aéro-Club de l'Aisne dont, sur la gauche, le F-AMVY. A droite, à l'entrée du terrain, le buffet-gare.

Le F.391 F-AMVY sur le terrain de Saint Quentin. Devant l'appareil, de dr à g, Lucien Dupont, chef mécanicien de l'aéro-club, Edgard Adgnot, X  [Coll. Libert]

F391 n°3

Retour à la liste

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com