crezan
F190
Présentation
Présentation

F.390 n° 5, n/c 7352, AIR 2-3068

F-AMFV


¤ 1933


                Le F.390 n°5 reçoit le CdN 3068. Il est acquis par Georges Bonnan. Il est enregistré le 13 avril avec l'immatriculation F-AMFV (CdI n° 3365) aux "Ailes Marocaines", section de tourisme de l'Aéro-Club du Maroc dont Bonnan est l'un des animateurs. Il est basé au Camp Cazes à Casablanca .

Le F.390  n°5 des Ailes Marocaines sous un hangar d'Agadir [Coll Michel Barrière]

Restitution de la livrée (supposée être aux couleurs du Maroc) du F.390 n°5 F-AJMV des Ailes Marocaines. [© Michel Barrière]


¤ 1935


                En février 1935, le Farman équipé en avion sanitaire pouvant recevoir un malade et un infirmier, ainsi qu'un Caudron Phalène, est mis par l'aéro-club à la disposition de l'Union des Femmes de France, de l'aviation sanitaire, des hôpitaux et médecins du Maroc.


¤ 1937 - 1939


                En 1937, Georges Bonnan, alors Vice-Président des "Ailes Marocaines", rachète le F.393 n°4 de Georges Tabet. Il revend alors le F.390 n°5 à l'Aéro-Club de la Mayenne. L'avion est basé sur l'aéroport de Beausoleil de Laval où il arrive, le 29 octobre, piloté par le chef pilote de l'aéro-club, Ludovic Hay avec comme passagers M. Brilhault, président de la section d'aviation populaire et le mécanicien, M. Giraud. L'Aéro-Club utilise l'appareil pour des baptêmes de l'air et des voyages.  Il est piloté par les pilotes de l'Aéro-Club titulaires du brevet de transport public, Ludovic Hay, chef-pilote en 1937, et Bernard Le Pecq, et, en 1938, le chef-pilote Gustave Lieure. Le mécanicien est M. Boucher.


                Le dimanche 5 mars 1938, le Farman fait ses premiers vols. Le prix du baptême de l'air est de 35 francs par personne (30 francs pour les membres de l'aéro-club); le tarif de location pour un groupe de 3 ou 4 personnes est fixé en 1938 à 300 francs de l'heure, minimum une heure (pour une absence de quatre heures du terrain). Ce premier dimanche, Hay donne 50 baptêmes de l'air (soit une douzaine de vols), sur Argentré, Louverné, Saint-Jean, Changé et la ville de Laval. Le succès est tel que l'aéro-club décide de donner des baptêmes de l'air tous les jours en juin, juillet, puis prolonge l'opération en août.

                En juillet, après les fêtes de l'air de Laval les 2 et 3 juillet, le Farman se rend le dimanche 17 juillet à Dinard, puis à Dinan à l'occasion du Rallye du Bon Cidre.


                En mai 1939, le Farman passe une visite à Laval. En juillet, de nombreux voyages sont organisés et toutes les semaines, le Farman donné comme baptisé "Ville de Laval" (?) va se poser à La Baule – Escoublac, piloté par M. de Monti.


                Le F-AMFV est ensuite réquisitionné avec les autres appareils du club ; son sort ultérieur est inconnu.

  

F390 n°4

F390 n°6

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com