crezan
F190
Présentation
Présentation

F.291 n° 3, n/c 7277, AIR 2-2074

F-ALGV


¤ 1931


                William-Henry Trafford, sergent-pilote au 34° Regt d'Aviation, fils du général Trafford, était le pilote attitré du général Hergault, inspecteur général des Forces Aériennes. Il a participé en octobre 1930 avec Pierre Weiss (également du 34° Regt d'Aviation) au raid de Paris à Addis Abeba réalisé par Charles de Verneilh sur le F.190 F-AJRV, raid qui se termine par la destruction de l'appareil. Certaines sources indiquent qu'il aurait été un temps pilote du Prince de Galles.

                A son départ de l'armée, désireux de se lancer à son tour dans des raids aériens, il passe commande en février 1931 d'un F.291. L'appareil, "en version grand tourisme biplace" [Jean Liron], doit être équipé de réservoirs supplémentaires en cabine.

                Début 1931, le Farman est en préparation en parallèle de celui de Jacques de Sibour. En avril, Trafford prépare un voyage Paris – Saigon avec Tougé. Des difficultés pour la livraison de son hélice métallique l'obligent à retarder son projet. En mai, la saison devenant incompatible avec des vols dans les régions asiatiques, son projet devient caduc. Trafford envisage alors de suivre la même route en Russie que Jacques de Sibour et d'entreprendre une exploration au-dessus de la chaîne de montagnes d'Asie.

                En juin, Trafford se trouve confronté à une autre difficulté, d'ordre financier cette fois : la Commission des Primes d'Achat lui refuse la quote-part de l'État, la puissance de 300 cv du Gnome-Rhône K7 étant trop élevée.

                En juillet, pendant que l'appareil est au montage, Trafford envisage de réaliser avec son camarade Pierre Weiss une randonnée Paris – Pondichéry et retour. Ce projet envisagé dans le courant du mois d'octobre ne verra pas le jour non plus.

                En octobre, Trafford prend enfin livraison de son appareil.


¤ 1931


                Dès octobre, maintenant en possession de son appareil, Trafford effectue plusieurs vols d'entrainement.

                Début novembre, il prépare un raid France – Madagascar en compagnie de Tougé et d'un mécanicien, mais se voit obligé d'effectuer des démarches administratives pour être autorisé à conserver les réservoirs supplémentaires équipant son appareil et dont la présence ne lui permet pas d'obtenir son CdN. C'est chose faite un peu plus tard et, le 23 novembre, le F.291 est enregistré avec le CdI 3016. Tombé malade, Trafford doit s'aliter pendant plusieurs semaines, avant de partir en convalescence dans le Midi. Ses projets sont de nouveau suspendus.


¤ 1932


                En janvier 1932, Trafford part pour Berlin pour collaborer à un reportage cinématographique sur la crise allemande. C'est le seul voyage de l'appareil dont nous ayons pour l'instant trouvé trace.


                Le 11 février, Trafford prend en bail pour un an le dancing de Montmartre "La Croix du Sud". L'affaire ne s'avèrera pas aussi florissante qu'il l'espérait, et se terminera par une faillite en décembre 1935.


                Trafford n'aurait pas pour autant abandonné l'aviation. En mai 1932, il est question pour le mois de juin d'un voyage vers Le Cap où des amis l'ont invité. Le même mois, le F-ALGV passe en révision à Toussus le Noble. Les réservoirs supplémentaires qui occupaient la cabine ont été démontés et remplacés par 4 fauteuils. Par la suite, l'appareil disparait du registre. Son sort ultérieur nous est inconnu et nous n'en connaissons jusqu'à présent aucune photographie.

  

F291 n°2

F291 n°4

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com