crezan
F190
Présentation
Présentation
Présentation

F.192 n° 25, n/c 7157, AIR 2-1513

F-AJJJ


¤ 1937


                En janvier 1937, le F.190 n°33 F-AJJJ est vendu en « cellule nue » (sans le moteur) par Air France à Jacques Caillard, membre de l'aéro-club de Cochinchine. Remis en état et converti en F.192, l'avion est réimmatriculé le 6 juin suivant. Il est alors entièrement repeint en deux tons, avec un ensemble dérive gouvernail entièrement couvert de petites bandes de couleur. Les échappements du Salmson sont modifiés pour déboucher sous le capot.

                Son réservoir ayant été porté à 550 litres, il est revendu début 1940 à M. Gouilloux, directeur de la plantation Courtenay à Xuan Loc.

Le F.192 F-AJJJ à Saigon, probablement alors qu'il était utilisé par l'Aéro-Club de Cochinchine [Coll Michel Barrière]


¤ 1937 - 1939


                En janvier 1937, le F-AJJJ est vendu en « cellule nue » (sans le moteur) par Air France à Jacques Caillard, membre de l'aéro-club de Cochinchine. Remis en état et converti en F.192, l'avion est réimmatriculé le 6 juin suivant. Il est alors entièrement repeint avec une bande tout le long du fuselage et un ensemble dérive gouvernail entièrement couvert de petites bandes de même couleur. Les échappements du Salmson sont modifiés pour déboucher sous le capot. Basé à Saigon, il vole peu, passant de 238 heures de vol en octobre 1937 à 275 heures en septembre 1939.


¤ 1940 - 1941


                Son réservoir ayant été porté à 550 litres, il est revendu début 1940 à M. Gouilloux, directeur de la plantation Courtenay à Xuan Loc. Celui ci ne vole que quatre hures avant sa dernière visite Veritas le 11 avril 1941. En juillet, le terrain de Tan Son Nhut est cédé à l'armée japonaise qui interdit tout vol d'appareil basé dans le sud. Son sort ultérieur est inconnu.

F192 n°24

F192 n°26

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com