crezan
F190
Présentation
Présentation

F.192 n° 18, n/c ?

"Farm 18"

¤ 1930-1933


                Des Farman 190 auraient été acquis dans le cadre du programme des monomoteurs coloniaux. Les dates d'achat sont incertaines, mais si tel est bien le cas, ces acquisitions auraient eu lieu en 1930. D'après le général Stiot, la 3° escadrille d'AOF basée à Gao disposait en 1930 d'un "Farman 190" sanitaire. 

                Le 12 octobre 1933, le mécanicien Gaston Ladarré vole à la 1° escadrille d'AOF à Bamako sur un F.190 désigné "Farm 18". Une photographie prise en octobre ou novembre 1933 montre qu'il s'agit d'un Farman F.190 sanitaire doté d'un moteur GR 5 Ba présentant la particularité de ne pas être doté de collecteur d'échappement, ni a fortiori du grand tuyau d'échappement. Du fait de sa motorisation, cet appareil se présente comme un F.190, mais il peut s'agir d'une remotorisation, éventuellement effectuée sur place.                 La dénomination de cet appareil ne peut correspondre au F.190 n°18, avéré comme détruit à cette époque ; si sa numérotation correspond à un numéro de série, il ne peut s'agir que du F.192 n°18.

Le F.192 "Farm 18" à Bamako en 1935 ; la couleur de l'insigne, représentant apparemment un criquet pèlerin, est inconnue. [© Michel Barrière]

La première escadrille d'AOF à Bamako en 1935 [Coll Gaston Ladarré]

¤ 1930-1933


                Nous ne connaissons rien de précis sur l'activité des Farman 190 sanitaires de l'AOF. Des Potez 29 auraient été également présents et il est par conséquent difficile de savoir à quel type d'appareil sanitaire attribuer tel ou tel événement.

                Ce "Farm 18" est entièrement peint en blanc. Il porte l'insigne (non référencé) de la 1° escadrille d'AOF, basée à Bamako et dotée de Potez 25 : un criquet pèlerin de couleur inconnue (vert sur fond blanc ?). La 3° escadrille à Gao aurait également disposé d''un Farman et il est vrsisemblable que ce fut également le cas pour la 2° escadrille basée à Thiès. Une photo des archives de Vincennes confirme la présence en A.O.F. d'au moins un F.192 sanitaire, malheureusement vu de face et inidentifiable. D'autres sources (comme la Revue militaire de l'AOF) évoquent également la présence de F.190 sanitaires dans les unités d'AOF.


¤ 1935


                Le 26 septembre 1935, Félix Eboué, lieutenant-gouverneur par interim du Soudan français, inaugure le nouveau terrain d'atterrissage de l'hopital de Bamako ("formation hospitalière du Point G"). A cette occasion, l'avion sanitaire, donc peut-être le "Farm 18" vient se poser sur le terrain accompagné de plusieurs appareils de l'escadrille.

F192 n°17

F192 n°19

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com