crezan
F190
crezan
Présentation
Présentation

F.192 n° 6, n/c 7173


¤ 1930


                En décembre 1929, le Junkers W33 acquis par l'Ethiopie pour assurer les liaisons postales et le transport de personnel s'évrase au décollage, tuant l'oncle du Négus. André Maillet, directeur de l'aviation éthiopienne, profite de cet événement pour provoquer le départ de l'équipage allemand. Il n'empêche qu'un remplacement est nécessaire, l'aviation éthiopienne ne disposant plus alors que de 3 Potez 25.

                Maillet obtient alors la commande d'un Farman 192 équipé de grands réservoirs d'ailes. C'est probablement la cellule F.190 n°41 (n/c 7173) ou n°42 (n/c 7174) qui est utilisée pour la production de ce F.192 commandé au printemps par le Négus. Nous supposerons a priori la première, ce F.192 ayant précédé au montage le F.197 uruguayen.


¤ 1930                              


                L'appareil commence ses essais dans la deuxième quinzaine de mai. Fin juin, réceptionné par Veritas en même temps que le F.192 n°7 destiné à la Belgique, le F.192 n°6 part en caisse pour Djibouti où il est monté et mis en service par la mission française pour des liaisons postales et sanitaires.

                Après l'arrivée du F.192 du Négus, vert et argent, il est désigné comme le "Farman blanc" et porte des cocardes aux couleurs éthiopiennes.

Le F.192 acheté en 1930 par le Négus. Il porte des cocardes "à la française". Aucune des photos que nous connaissons ne montre un drapeau de dérive sur les Farman.

[© Michel Barrière]

Le F.192 lors d'une présentation à la presse à Addis Abeba sur le terrain d'Akaki en avril 1935 [Coll Jack Meaden].

Il semble qu'à l'occasion de son anniversaire, les appareils de transport de l'aviation impériale furent présentés au Prince Makonnen. Le F.192 portait alors son nom de baptême en amharique : "Harrar" [Coll Michel Barrière].

Le F.192 dans la livrée qu'il portait en 1934 dans l'aviation éthiopienne. En novembre 1935, il est baptisé du nom de "Harrar", probablement à l'occasion de l'anniversaire du deuxième fils de l'Empereur : Makonnen, duc de Harrar. Le Junkers W.33 était baptisé "Dessye" capitale du Wollo dont le prince héritier Asfawossen était gouverneur.

[© Michel Barrière]

¤ 1932 - 1934


                De 1932 à 1934, le Farman vole régulièrement, effectuant des vols de liaison, d'observation et la reconnaissance des lignes aériennes Djibouti - Soudan - Égypte, activité détaillée par ailleurs.



¤ 1935 - 1936


                En 1935, le F.192 participe comme avion de liaison aux opérations de guerre avec l'Italie. Il est semble-t-il indisponible quelque temps pendant l'automne, mais à partir de fin novembre 1935, il assure des liaisons régulières entre la ville de Dessye, devenue quartier général de l'Empereur, et Addis-Abeba, échappant aux fréquents bombardements italiens de Dessye.

                

                Le 16 janvier 1936, l'américain H. Spencer, nouveau conseiller technique de l'Empereur pour les affaires étrangères, rejoint en vol Dessye accompagné de l'attaché militaire britannique, le Major Holt, dans le Farman 192 piloté par Babitcheff. Le pilote repart le 17 vers Addis-Abeba et revient le 18 de la capitale, transportant l'américain Colson, conseiller aux finances du gouvernement éthiopien. L'après-midi du 19, Colson et Spencer repartent dans le Farman pour la capitale. Le prince Makonnen quitte également Dessye pour rejoindre la capitale en avion avec le Farman ou le Junkers.


                Le 4 avril 1936, une patrouille de 5 Romeo 37 conduite par Tito Falconi surveillant la route reliant Dessye à la capitale repère et poursuit le Potez 25 n°2 au retour d'un vol de liaison. Après avoir survolé la ville, les Italiens se dirigent vers le terrain d'Akaki et mitraillent les appareils situés hors des hangars et les hangars eux-mêmes. Au moins deux appareils, le Potez n°2 et le DH Moth, sont endommagés. Par contre, le Farman 192 est incendié et détruit. Ses restes sont toujours présents lorsque les troupes italiennes prennent le terrain le 5 mai.

F192 n°5

F192 n°7

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com