crezan
F190
Présentation
Présentation

F.192 n° 5, n/c 7171

R-171


¤ 1929 - 1930


                Ingénieur d'origine russe qui sera naturalisé français en 1930, Georges de Sonchein est parti en Argentine comme agent commercial pour l'Amérique du Sud de diverses sociétés aéronautiques françaises. En août 1928, il réalise avec un Potez 32 un vol de 2400 km Buenos-Aires – Rio de Janeiro. Associé à un français, Louis Tame (Tamme?), il créera une école de pilotage à Rosario et une société, la Compagnie Franco-Argentine de Navigation Aérienne, qui emploiera 3 pilotes : le français Henry Cathaut, et deux argentins. Avec des Potez 32, la compagnie assure un service quotidien sur la ligne Rosario – Victoria, inaugurée en 1929 et prolongée à partir du 1° mai 1930. On ne sait si l'envoi d'un F.192 en Amérique du Sud est fait à sa demande ou à l'initative de Farman.

                

                Toujours est il que ce F.192 est produit fin 1929-début 1930, apparemment le cinquième exemplaire de la série, est produit fin 1929 avec la cellule n°39, équipée du moteur Salmson n°100110. L'appareil est en essais à la fin février 1930, en même temps que le F.192 n° 4 de Lena Bernstein.

  


¤ 1930


                Ce F.192 est destiné à servir d'appareil de démonstration à Georges de Sonchein.              

                Arrivé en Argentine, le Farman, aurait effectué son premier vol à El Palomar le 15 juin 1930. Il est enregistré le 7 juillet 1930 au nom de Georges de Sonchein avec l'immatriculation R-171. Portant une livrée de type Farman, il est baptisé "Alfred Fronval" en souvenir de ce pilote dont les démonstrations avaient frappé les esprits lors de sa tournée en Amérique du Sud en 1924.

                Georges de Sonchein prévoit de réaliser avec le Farman un vol de propagande à travers l'Amérique du Sud et de faire le tour du continent. Nanti d'une mission officielle, il doit faire au retour un rapport au ministère de l'air sur ses observations tant commerciales que pratiques.

Archive Gabriel Pavlovic/RNA

Archive Gabriel Pavlovic/RNA

Le F.192 "Alfred Fronval" de Georges de Sonchein. [© Michel Barrière]


                En août, Georges de Sonchein commence sa tournée sud-américaine avec le Farman. Le 4 septembre, il présente l'appareil à l'Armée de l'Air Brésilienne. A l'issue de cette démonstration, l'appareil est "réquisitionné" par le gouvernement brésilien qui doit alors faire face à un mouvement révolutionnaire actif. Envoyé en mission spéciale dans le nord du pays, le F.192 s'écrase à Belmonte (Bahia) le 8 novembre 1930.


                Georges de Sonchein devra attendre la fin de l'année 1932 pour se faire payer l'appareil. Le décret d'indemnisation sera signé le 11 mai 1932 et de Sonchein recevra en fin d'année une somme de 126.551,900 $, soit 218.948 francs, prix d'un F.192 neuf à cette époque.

F192 n°4

F192 n°6

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com