crezan
F190
Présentation
Présentation
Présentation

F.190 n° 49, n/c 7203

F-AJRY


¤ 1930


                Sur le F.197 n°3, on note la présence sur le flanc gauche du fuselage de la tôle de protection propre à l'échappement du GR 5 Ba, montrant que la cellule d'origine était prévue pour la production d'un F.190. La cellule F.190 N°49 apparaît être la cellule ayant servi de base à la production de cet appareil, de numéro constructeur 7203.


                Il semble que Farman ait alors considéré que chaque version pourrait être construite à partir d'une cellule présentant des spécificités propres à la version considérée.                 Une photographie parue dans Les Ailes met en évidence la dérive du F.197 n°3, F-AJRY, portant clairement l'inscription "n°1", alors que ce numéro est en principe celui du F.197 F-AJJK, détruit au retour de son voyage à Madagascar en janvier 1930.

                Une erreur ou l'utilisation d'une rechange peut être à l'origine de cette inscription, mais, compte tenu de l'évolution de la conception chez Farman à l'été 1930, il semble que la cellule du F.197 F-AJRY soit la première à être conçue avec la volonté de créer une version répondant à un objectif différent de la version de base, en l'occurence un petit transport colonial à autonomie accrue.

                Deux différences significatives existent : d'une part, le capot du F.197 est adapté pour accueillir le moteur Lorraine : face avant circulaire et protection métallique plus enveloppante destinée à protéger le fuselage de la chaleur du collecteur d'échappement situé à l'arrière du Mizar.  D'autre part, l'appareil possède des réservoirs de carburant au bord d'attaque des deux ailes et le circuit de carburant est modifié en conséquence.


                Recevant les CdN/CdI 2551 établis le 18 septembre 1930, le F.197 n°3 est enregistré au nom de Marcel Goulette

F190 n°48

F190 n°50

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com