crezan
F190
Présentation
Présentation

F.190 n° 32, n/c 7153, AIR 2-1479

F-AJIA, YU-PEB

¤ 1929


Le F.190 n°32 est enregistré le 21 septembre 1929 à la Société Farman avec les CdN/CdI et l'immatriculation F-AJIA. Équipé d’une T.S.F. dont Coupet effectue l’essai le 5 septembre, il est livré à la S.G.T.A. le 25 octobre, équipé de réservoirs d'essence de 280 litres. En décembre, il est transféré à Air Union.

¤ 1930 - 1932


                 Pendant son passage à Air Union, le AJIA porte comme ses confrères la livrée rouge et argent des avions-taxis de la compagnie.

                Nous n'avons encore aucun détail sur son activité.


                Le 28 juin 1933, le F.190 n°32 est enregistré au nom de Constant Crestey, pilote, industriel de Saint Etienne du Rouvray, l'un des piliers de l'Aéro-Club de Normandie. A son arrivée sur le terrain du Madrillet, en juin, le F-AJIA porte toujours sa livrée d'Air Union.


¤ 1933 - 1936


                Sympathisant communiste, Constant Crestey devient président de la Section d'Aviation Populaire qui est fondée en 1936 à Rouen. L'adresse du "Garage Aviation, Rouen/Madrillet" situé près de l'aérodrome figurant en 1934 sur l'enregistrement de l'un de ses avions indique qu'il pourrait s'être occupé accessoirement de commerce d'avion. C'est peut-être dans ce contexte qu'il cède le Farman à la compagnie yougoslave Aeroput à la mi-1936 (une fois de plus, la création des Sections d'Aviation Populaire semble fatale aux F.190 des aéro-clubs).

Le F-AJIA aux couleurs des avions-taxi d'Air Union qu'il gardera lors de son transfert à l'Aéro-Club de Normandie. [© Michel Barrière]

Le F-AJIA le 8 mai 1933, probablement le jour de sa prise en main par Crestey sur le terrain du Havre - Bléville [Coll Sébastien Bocé]

Inauguration de l'aéro-bar du Madrillet le 17 juin 1933. A droite, la queue du F-AJIA qui assurera les promenades en fin de journée [Coll Michel Barrière]

Le F-AJIA à l'Aéro-Club de Normandie  [Coll Michel Barrière]

Le F-AJIA de l'Aéro-Club en vol au-dessus de la Normandie [Coll Michel Barrière]

Le F-AJIA de Crestey à l'Aéro-Club de Normandie, probablement à l'occasion de baptêmes de l'air  [Coll Michel Barrière]


¤ 1936 - 1937


                Le F.190 arrive en Yougoslavie le 15 juillet 1936, piloté par Vladimir Strizevski, chef pilote d'Aeroput. Il est enregistré en août 1936 à la compagnie yougoslave Aeroput avec les CdN 103 / CdI 99 (Yougoslavie) et l'immatriculation YU-PEB. Il s'agit pour la compagnie d'évaluer l'appareil en vue du remplacement de leurs Spartan Cruiser. Le Caudron Goéland, dont deux exemplaires seront également acquis, sera également envisagé, mais rejeté car encore en essai à cette époque. Finalement, Aeroput se dotera de Dragon Rapide et de Lockheed Electra.


                Le 17 mars 1937, le F.190 assure le transport de journalistes du journal "Vreme", piloté par Otmar Krepel. Le 11 avril, il est de nouveau affrété par "Vreme" pour un transport de journalistes à Sofia, piloté par Rodoljub Milovanovic.


                Dans toute cette période, l'avion est utilisé et entretenu par Aeroput sans entrer dans les comptes de la compagnie. Il est rayé du registre avant fin 1937. Certaines sources, non explicitement étayées, évoquent néanmoins sa présence en Yougoslavie en avril 1941.

  

F190 n°31

F190 n°33

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com