crezan
F190










Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation

Immatriculations civiles des Farman 190 et dérivés

                La plupart des Farman 190 reçurent une immatriculation dans un registre civil. Nous avons recensé ci-dessous les immatriculations identifiées :

                NB : Pour accéder à la page décrivant le détail de la carrière de chaque appareil, cliquer sur son immatriculation ou utiliser les menus à gauche de la page.

Registre FRANCE antérieur à 1940 (F-A)

F.190 n°1

Prototype de la famille, plusieurs changements de configuration en début de carrière

F.191

Démonstrateur sans n° de série avéré. Vendu à la Roumanie et modifié au printemps 1930. Enregistrement de complaisance pour convoyage, probablement au nom de la CIDNA. Enregistré en Roumanie à partir de 1931 (YR-MIH)

F.190 n°2

  

F.190 n°3

  

F.190 n°4

  

F.191-1

Enregistré par Veritas comme F.190 n°5 malgré les fortes différences de configuration avec un F.190. Exporté au Portugal en mars 1929. Enregistrement de complaisance effectué au nom de l'Aéropostale pour convoyage. Dénommé F.191-1 par Farman.

F.190 n°6

  

F.190 n°7

Listé comme F.190 n°7 par Farman, mais enregistré comme n°11 par Veritas. Exporté en Espagne (février 1937)

F.190 n°8

  

F.192 n°1

Probablement construit à partir de la cellule F.190 n°9. Enregistré comme F.192 n°1 par Farman et Veritas

F.190 n°11

Appareil acquis par l'Etat, non suivi par Veritas. Sans doute construit à partir de la cellule n°11.

F.190 n°12

Exporté en Roumanie (YR-ABU). Converti en F.192 (n°21?) en 1934.

F.190 n°13

  

F.190 n°10

Appareil produit en priorité sur les n°12 et 13, pour exportation au Portugal (C-PAAD, CS-AAD)

F.190 n°14

  

F.190 n°16

Converti en F.192 n°19

F.190 n°15

Exporté en Espagne (M-CLAA, EC-LAA)

F.192 n°2

Sans doute produit avec la cellule F.190 n°19

F.190 n°17

Dernier appareil converti en F.192 en mars 1939

F.190 n°18

  

F.190 n°20

  

F.190 n°21

Listé par Farman comme n°21, mais enregistré par Veritas comme n°22. Exporté en Suisse (CH-245)

F.193 n°1

Produit avec la cellule F.190 n°22. Converti temporairement en F.390 n°1 pour les essais de qualification du moteur Fa 7 Ear (1932), puis en F.193/1 (juillet 1934)

F.190 n°23

Converti en F.193 n°8 à vocation sanitaire pour le Cameroun (août 1934)

F.190 n°24

  

F.190 n°25

  

F.190 n°26

  

F.190 n°27

  

F.190 n°28

  

F.190 n°31

Exporté en 1930 en Roumanie (CV-RAC)

F.190 n°32

Exporté en juillet 1936 en Yougoslavie (YU-PEB)

F.194 n°1

Produit avec la cellule F.190 n°29

F.194 n°2

Produit avec la cellule F.190 n°30

F.192 n°3

Probablement produit avec la cellule F.190 n°35

F.190 n°34

  

F.190 n°33

  

F.197 n°1

Probablement produit avec la cellule F.190 n°36

F.190 n°38

  

F.192 n°4

Probablement produit avec la cellule F.190 n°37. Reconverti après accident vraisemblablement en F.290 (n°?) pour l'Etat Français. Reconstruit en 1939 comme F.192 (F-AQCP).

F.190 n°43

Exporté en août 1936 en Espagne

F.198 n°1

Converti en 1936 en F.192 n°24

(F.198 n°2)

Appareil produit avec la cellule F.190 n°45 (?) et temporairement enregistré sans doute comme F-AJNM ou AJNX, puis radié du registre. Vendu à l'Etat Français, converti en F.192 (n°12?) et offert au Négus pour son couronnement.

F.190 n°50

  

F.192 n°7

Peut-être produit avec la cellule F.190 n°48. Exporté en Belgique (OO-ALE). Immatriculation d'essais et de convoyage.

F.197 n°3

Première cellule de type F.197 équipée en série de réservoirs de bord d'attaque, développée sur la base de la cellule F.190 n°49. Convertie en F.199 n°4 (septembre 1931).

F.190 n°51

Converti en 1936 en F.197 n°7 (septembre 1931)

F.192 n°13

Probablement produit avec la cellule F.190 n°44

F.199 n°1

  

F.290 n°1

Immatriculation spéciale de l'Etat français. Egalement listé comme F.192 R4

F.290 n°2

Immatriculation spéciale de l'Etat français

F.290 n°3

Immatriculation spéciale de l'Etat français

F.290 n°4

Immatriculation spéciale de l'Etat français

F.290 n°5

Immatriculation spéciale de l'Etat français. Utilisé par le Corps Technique sous le matricule CT-15

F.196 n°01

Immatriculation spéciale de l'Etat français

F.393 n°10

Appareil acquis par l'Etat français. Conversion en 1938 en F.199(Mil) n°1 (F.199 n°7?)

F.199 n°8

Appareil acquis par l'Etat français. Origine inconnue

F.190 n°52

  

F.192 n°14

  

F.192 n°15

  

F.194 n°3

  

F.192 n°17

Réimmatriculé en août 1935 F-APEB

F.291 n°2

Sa production aurait débutée comme F.190 n°54 avec GR5 Ba avant la décision d'adapter un moteur GR 7 Kd.

F.197 n°4

Converti au montage en F.291 n°1

F.197 n°5

Produit comme appareil sanitaire. Converti en 1934 en F.291/1

F.193 n°3

Produit comme appareil sanitaire peut-être en version F.199 (n°3?). Probablement exporté en Espagne en septembre/octobre 1936

F.197 n°6

Converti début 1933 en F.199 n°5

F.193 n°2

  

F.291 n°3

  

F.199 n°2

  

F.190 n°56

  

F.190 n°55

Exporté en août/septembre 1936 en Espagne

F.280 n°1

Converti en F.281 n°1

F.293 n°1

  

F.291 n°4

Converti en avril 1935 en F.291/1 (n°3). Exporté en Espagne en septembre 1936.

F.198 n°2

Converti en avril 1934 en F.197 n°8

F.390 n°1

Converti en novembre 1934 en F.392 n°1, puis en février 1939 en F.393 n°2

F.390 n°2

  

F.390 n°3

  

F.190 n°57

Dernier F.190 avéré

F.390 n°4

Converti en juin 1934 en F.193 n°7

F.390 n°5

  

F.199 n°6

Exporté en avril 1937 au Portugal (CS-AAV)

F.390 n°6

Appartenant à l'Etat français. Utilisé par le Corps Technique sous le matricule CT-16

F.193 n°4

  

F.193 n°5

  

F.391 n°2

  

F.391 n°3

Probablement exporté au premier semestre 1937 en Espagne

F.192 n°20

Converti en F.192/1 (avril 1935)

F.391 n°4

  

F.392 n°2

  

F.193 n°6

  

F.393 n°1

  

F.393 n°3

  

F.393 n°4

  

F.393 n°5

  

F.393 n°6

  

F.393 n°7

  

F.393 n°8

  

F.392 n°3

  

F.393 n°9

  

F.392 n°4

Converti en F.393 n°11 en novembre 1937

F.192 n°(22)

Converti en F.192/1 n°2 en mars 1935

F.192 n°17

Réimmatriculation du F-ALEB

F.192 n°(26)

Reconstruction d'un F.290 en 1937

F.192 n°(27)

Reconstruction d'un F.290 en 1938

F.192 n°4

Reconstruction en 1939 du F.192 du F.290 résultant de la reconstruction antérieure du F.192 n°4. Réimmatriculé F-BAOP (1950)

F.192 n°4

Registres FRANCE postérieurs à 1940

F.190 n°(14)

Réutilisation par les FAFL d'un F.190, probablement le F.190 n°14 F-AJAI

F.192 n°4

Réimmatriculation en 1950 du F.192 n°4 F-AQCP

Registre ARGENTINE

F.192 n°(5)

Enregistré comme F.191, dénomination du F.192 assez souvent utilisée début 1930. Exporté au Brésil.

  

Registre BELGIQUE

F.192 n°7

Quelquefois mentionné comme temporairement immatriculé OO-ACE, information non avérée.

  

Registres ESPAGNE

F.190 n°15

 

F.194 n°4

 

  

Registres PORTUGAL

F.190 n°10

 Exporté en Espagne (août 1936)

F.199 n°6

 

  

Registres ROUMANIE

F.190 n°31

 Immatriculation YR-AAM incertaine

F.190 n°13

 

F.191

 

  

Registre SUISSE

F.190 n°21 (22)

N°21 selon Farman, n°22 selon Veritas.

  

Registre URUGUAY

F.197 n°2

 

  

Registre YOUGOSLAVIE

F.190 n°32

 

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com