crezan
crezan
crezan
crezan
crezan
crezan
crezan
crezan

1929 - 1936

                A partir de 1928, le Négus Taffari Makonnen, qui sera couronné empereur en 1930 sous le nom d'Hailé Sélassié 1°, commence à équiper son pays d'une aviation nationale. Cette initiative est contrôlée par les intérêts divergents et les politiques des puissances coloniales qui l'entourent : l'Italie, qui n'a pas oublié sa sévère défaite en 1896 à Adwa, la Grande-Bretagne qui veille à la protection de ses intérêts régionaux et la France, qui mène une politique bafouillante de protection et de développement de l'enclave de Djibouti, débouché de l'Ethiopie sur le monde.


                Cette instabilité se terminera par le conflit italo-éthiopien de 1935-1936, dans lequel disparaitra rapidement cette première aviation nationale africaine.

  • Ethiopie, 1929 : Au service du Négus, les débuts de l'aviation éthiopienne ;

  

  • Ethiopie 1930 : L'année du couronnement d'Hailé Sélassié 1°, Roi des Rois;

  

  

  

  • L'aviation éthiopienne : les appareils de l'aviation éthiopienne de 1929 à 1936 ... et ceux qui auraient pu en être ;

  

  • Figure également dans nos pages les acteurs de l'aviation éthiopienne de 1929 à 1936, ainsi que des éléments biographiques sur certains aviateurs ayant participé à sa création : Jean Baradez, René Drouillet, Hubert Julian, Maignal, André Maillet, John C.Robinson, Carl-Gustav Van Rosen, Gaston Vedel, Ludwig Weber, ainsi que celle de plusieurs pilotes passés en Ethiopie : Henry Massot, Henri Rabatel, Jacques de Sibour, Charles de Verneilh-Puyrazeau.

  

Tous droits réservés - Michel Barrière - crezan.aviation@gmail.com